Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 mars 2014 7 30 /03 /mars /2014 09:51

logg.jpgLa direction a ouvert des négociations sur le complément Poste il y a deux mois ; une réunion et depuis plus rien, comme si les paroles de la direction n 'étaient que des promesses en l'air.

SUD PTT a lancé une action collective, dont la prochaine étape est la cour d'appel. Parallèlement, nous menons également une campagne devant les prud'hommes pour tous les salarié-es qui le souhaitent.

Un combat de longue haleine : Cela fait plus de trois ans que SUD PTT s'est lancé dans ce combat pour l'égalité. La direction a fait la sourde oreille pendant longtemps, puisque c'est seulement depuis deux mois qu'elle a ouvert des négociations qui n'ont donné lieu qu'à une vague réunion sans définir les objectifs de négociation... Depuis c'est le silence radio. Elle semble donc avoir préféré continuer les réorganisations plutôt qu'augmenter les salaires...

Maintenir la pression : Il s'agit donc pour SUD de continuer à maintenir la pression sur la direction et cela de plusieurs façons : la négociation, la mobilisation lors des grèves, les cartes pétitions, mais aussi les recours devant les tribunaux. Nous avons fait le choix de mener plusieurs actions devant les tribunaux, une action collective devant le Tribunal de Grande Instance de Paris concernant l'ensemble des salarié-es de La Poste et des actions individuelles devant les conseils prud'homaux. (SUD PTT a constitué plus de 2000 dossiers devant les prud'hommes) .

Ces actions individuelles ne peuvent se faire sans votre participation et votre aval. Et pas besoin d'adhésion au syndicat, pour cela. SUD ne défend pas que ses adhérent-es, mais l'ensemble des salarié-es de La Poste.

 

C'est toutes et tous ensemble que nous gagnerons !!!

 

Si vous souhaitez monter un dossier prud'homal, renseignez vous auprès de nos militant-es.  Envoyez-un mail avec vos coordonnées (nom, prénom, Métier, établissement) à campcp@sudptt.org, ou en précisant le sujet à secteurposte@sudptt69.org.

Repost 0
30 mars 2014 7 30 /03 /mars /2014 09:49

e1596c30123cf38127360fe393ab64e6.jpgDepuis plusieurs mois, nous constatons, dans beaucoup de projets de réorganisation, la réintégration des Imprimés Publicitaires ou IP (ex PNA) au sein des centres courriers (Lozanne, Belleville). Ce sont particulièrement des sites ruraux ou péri-ubains qui voient le rapatriement des IP.

Le démantèlement de MEDIAPOST : Il nous est expliqué que la filiale Médiapost « ne pourrait plus assumer  économiquement » des zones à faible densité de PDI. On nous affirme aussi que les IP subiraient eux aussi une « baisse de trafic ». C’est largement à nuancer. En effet, dans les zones urbaines ou à forte concentration de population, le marché du prospectus est fortement concurrencé, notamment par ADREXO. Mais dans les zones rurales, et dans la même logique que Médiapost, la concurrence s’aventure moins, ce qui amène une poignée de pubs conséquente en termes de nombre d’imprimés et de poids.

L'IP est source de pénibilité ! Médiapost démantèle donc petit à petit un certain nombre de ses circuits. La filiale reverserait au Courrier un « financement » équivalent à la position de travail. Exemple : si 3000 IP de telle commune était pesés à 0.4 position de travail, l’établissement bénéficiaire des IP reçoit 0.4 PT dans son cadre d’organisation. Mais là où le bât blesse, c’est que le Courrier bannit de ses organisations les tournées dites « dédiées » et veut uniformiser ce qu’elle appelle les IP en « intégré ». Pour faire simple, le facteur distribue les IP en même temps que les plis et colis et parfois même les jours de sécable.

L’arnaque du calcul du temps de travail !

La charge des IP est donc diluée dans le calcul de la position de travail. Le logiciel, très obscur, qui permet cela se nomme CATEDI. Ce qui permet que les 0.4 PT financées se transforment en 0.1 PT, puisqu’au lieu d’envoyer un distributeur médiapostier sur 2 jours complets pour ces 3000 IP, 3 ou 4 facteurs vont le faire, au sein de leurs tournées, à hauteur de 1h à 1h30 par semaine chacun.

Cette forfaiture permet à La Poste de la pure productivité sur le dos des facteur-rices qui devront assumer une charge de travail supplémentaire, calculée selon les mystérieux et magiques logiciels de calcul de charge ! tout en éliminant des postes de travail à MEDIAPOST.... Pour finir, nous apprenons en CDSP que les centres courriers pourraient de plus en plus accueillir des stocks d’IP où les médiapostiers viendraient se servir pour réduire les coûts de structure de la filiale et produire des gains pour la maison mère.

Nous demandons que les CHS CT soient consultés et que les impacts en matière de sécurité et conditions de travail soient étudiés. 

La réintégration de l’activité IP au sein de la maison mère devrait être une bonne chose.  Mais non seulement on supprime des emplois des collègues du groupe, mais en plus on en supprime lors du transfert. 

 

Repost 0
30 mars 2014 7 30 /03 /mars /2014 09:42

319915_2234560676931_1635361668_2146492_1855177575-copie-1.jpgDepuis maintenant 6 mois, nos vélos et 2 RM (2 roues motorisées) débordent de colis…. Et pour cause, les Agences Coli- Poste (ACP) ne traitent plus les petits colis internationaux !!! Bilan des courses, sous couvert de baisse de trafic, La Poste nous prend pour des voitures !

En effet, ces colis ne sont pas forcément des plus petits, et si en prendre un c’est une chose, s’en taper 3 ou 4  par jour c’en est une autre !! Force est de constater qu’une fois de plus, La Poste n’a rien prévu pour ses agents qui doivent emporter des colis et des lettres max qui peuvent aller jusqu’à 3 kilos. Tout cela cumulé avec la généralisation de la double représentation, on se retrouve rapidement avec des sacoches de recommandés qui peuvent peser plusieurs dizaines de kilos !!

Pour faire reconnaître cette charge de travail supplémentaire, il faut interpeller les CHSCT. L’employeur a une obligation de résultat en matière de santé au travail,  donc de prévention. Clairement, adapter le travail à l'homme, et non l'inverse : il faut les moyens humains et matériels supplémentaires pour toute charge de travail supplémentaire !

Repost 0
27 mars 2014 4 27 /03 /mars /2014 15:41

Concernant le préavis de grève illimité déposé par SUD POSTE sur la DOTC du Rhône, et contrairement à ce qu'affirme la Direction de la Poste et certains "militants" des Organisations Syndicales FO et CGT, notre préavis est bien légal; chaque agent peut entrer et sortir de la grève à tout moment.

Ceci est d'ailleurs confirmé par l'Inspection du Travail qui a envoyé ce courrier ce jour au directeur d'établissement de Vaulx en Velin (voir ci-dessous). 


Demain et samedi, tout agent de la distribution du Rhône peut se mettre en grève. Si vous reprenez le travail lundi, la Poste ne pourra donc pas décompter votre dimanche, contrairement à ce que vous avez peut être entendu.

SUD POSTE dénonce les intimidations et les mensonges de La Poste sur le droit de grève et la connivence qu'il y a entre quelques Organisations Syndicales et la Direction, dans certaines situations.

A nous, postières et postiers de faire respecter nos droits et d'exercer lorsque cela est nécessaire notre droit de grève pour exiger des meilleures conditions de travail.

N'hésitez pas à nous contacter si vous subissez des sanctions, pressions ou intimidations !!!

 

Voir le courrier inspection du travail surle droit de grève

Repost 0
26 mars 2014 3 26 /03 /mars /2014 08:44

th.jpgLa semaine dernière, les Directeurs et leurs cadres se sont mobilisés comme jamais pour la distribution des plis électoraux. le "paiement" était établit à la carte selon les centres. Certains bureaux proposaient un forfait exceptionnel entre 3 et 4 heures supplémentaires, tandis que d'autres proposaient...LE NEANT.

Les meilleurs élèves ont fait du bénévolat en distribuant les plis gratuitement. Des facteurs de Lyon Centre, Vaulx en Velin et Lyon 08 ont refusé d'accepter l'inacceptable et se sont mis en grève dès le 19 Mars. A savoir que la Poste a "juste" perçu 40 Millions d'Euros, pour cette âche imposée aux facteurs.

A Lyon Centre une vingtaine de facteurs grévistes se sont battus pendant 5 jours pour tenter d'obtenir une compensation au forfait (1h pour 100 plis). Plutôt que de payer ses agents, la Direction de Lyon Centre a préféré laisser le courrier et la presse du jour en souffrance et a fait distribuer à ses cadres les plis électoraux.

A Vaulx en Velin les 5 grévistes ont négocié la distribution des plis sur la base du volontariat.

Pour le deuxième tour la donne n'est pas la même. Les plis n'arriveront que vendredi et La Poste aura du mal à déployer un plan B. Nous n'aurons que deux jours pour distribuer les plis.

Le délais très court de distribution est un bon moyen de pression pour éxiger un paiement à la hauteur de la (sou)mission.

Pour se faire SUD a déposé depuis le 19 Mars un préavis de grève illimitée. Ce préavis est toujours valable pour cette semaine.

N'importe quel agent de la distribution peut rentrer ou sortir de la grève quand il le souhaite. Si un agent veut quitter la grève fait gréve samedi et qu'il reprend le lundi, La Poste ne peut pas vous décompter le dimanche !!!

Pour contrer le préavis de SUD certaines Directions ont déjà commencé l'intimidation sur les agents comme à Lyon 08 et Villeurbanne. Nous avons demandé à la DOTC que cesse immédiatement toutes préssions exercées à l'encontre des facteurs qui entendraient exercer leur droit de grève . Nous vous rappelons ci-dessous les dispositions quant à l'exercice du droit de grève.

Voir le tract

Droit de grève

Repost 0
25 mars 2014 2 25 /03 /mars /2014 10:43

VcEHiVEnWlgAI92XIW7-kbu480M.jpgDe plus en plus d’organisations prévoient des tournées mixtes avec une pause méridienne.

Le code du travail, L’article L 3121-1 du code du travail définit la durée de travail effectif comme «le temps pendant lequel le salarié est à la disposition de l’employeur et se conforme à ses directives sans pouvoir vaquer librement à des occupations personnelles».

L’article L 3121-2 du code du travail précise que «le temps nécessaire à la restauration ainsi que les temps consacrés aux pauses sont considérés comme du temps de travail effectif lorsque les critères définis à l’article L3121-1 sont réunis » Concernant la distribution, le facteur (trice) n’est pas libre de vaquer à des occupations personnelles durant la pause « méridienne », car il a en charge son véhicule, sa sacoche, ses clés, etc..., ainsi que les objets qu'il transporte.

Ce temps de pause doit donc être considéré comme du temps de travail effectif car l'agent reste à la disposition de l'employeur. Dans le cadre des organisations innovantes, la Poste tente de faire passer les pauses méridiennes hors  temps de travail.

Le Code du Travail nous montre le contraire à moins que la Poste trouve un moyen pour que lors de cette pause les agents n'aient plus ni le véhicule ni les clés ni le courrier à sa charge...

Repost 0
25 mars 2014 2 25 /03 /mars /2014 10:40

DLB_Manuel_survie_France_Loisirs.jpgDans quel délire obsessionnel de rentabilité est tombée la Direction du Courrier ? Tout est pré texte pour faire du profit. Nos métiers deviennent des laboratoires expérimentaux où chacun-e y va de son idée géniale pour faire du fric, de son éclair de génie pour rendre plus performant tel centre courrier ou tel secteur d’activités.

La réalité c’est que les cadres qui s’occupent de l’organisation du travail ont des obligations de résultats comptables ou alors… c’est le placard assuré !  Résultat dans les bureaux : du grand n’importe quoi, tant dans la mise en place d’organisations du travail incompatibles avec la physiologie des agents, que sur l’équilibre vie privée/vie professionnelle, et la réalité qu’est la pénibilité du travail accrue par l’aggravation constante des conditions de travail. Toute la communication de la direction est basée sur la stratégie du chaos (Lean management) !!!

Alors que pendant des années, on nous a effrayé-es sur l’arrivée de la concurrence et qu’il fallait impérativement nous moderniser pour rivaliser contre l’envahisseur allemand ou hollandais, on nous rabâche maintenant en continu le discours sur la baisse de trafic et l’adaptabilité nécessaire si on ne veut pas mourir !!!  Mais de quoi parle t- on ? Il n’y a personne sur le champ de la concurrence depuis maintenant 3 ans qu’il est ouvert. Tout simplement parce qu’on est les meilleur-es à couvrir l’ensemble du territoire tous les jours !

Oui les postières et les postiers de France aiment leur boulot et veulent le défendre ! Oui les agents veulent préserver un maximum de tournées et d’emplois à la distribution parce que c’est là l’avenir de la Poste !

Alors, plutôt que de supprimer des emplois par milliers chaque année pour faire du profit à court terme, messieurs - mesdames les dirigeant-es de la Poste, vous feriez mieux de miser sur l’humain et sur le meilleur atout que représentent tous les facteurs-rices qui au quotidien desservent des millions de foyers. Réfléchissez enfin sérieusement aux vraies missions de services publics à rendre à la population en complément de notre métier qui restera notre priorité : distribuer du courrier !!!

Stoppez vos discours sur la baisse de trafic ! Arrêtez de nous fatiguer avec vos semaines de sécabilité ! Arrêtez de démotiver vos agents avec vos réorganisations permanentes, signes de pertes de repères et d’usure des collectifs de travail ! Cessez vos organisations innovantes qui ne sont là que pour faire des économies de bouts de chandelles !

 Stoppons le carnage des emplois à la distribution et aux services arrières !

Tous nos métiers devenant plus complexes dans les procédures et plus techniques (FACTEO entre autres…), il serait temps, enfin, de considérer l’ensemble des personnels du courrier en actant enfin le 2.1 grade de base et le repyramidage de tous les grades et donc des salaires !!!

Puisque les discours de la Poste tournent autour de la frugalité des organisations du travail ou de la confiance partagée, il est temps que nos grands responsables remontent sur un vélo ou dans une voiture jaune pour comprendre ce que font tous les jours de l’année et par tous les temps les postières et les postiers…

On ne gagne pas notre confiance avec des beaux discours !

 

Repost 0
20 mars 2014 4 20 /03 /mars /2014 16:48

 

la-distribution-ne-sera-finalement-pas-perturbee_1688388_80.jpgCe Matin les 18 facteurs de Lyon Centre entamaient leur 3eme jours de  grève. Les agents sont allés à la rencontre du directeur d'établissement pour obtenir des compensations au forfait pour les deux tours de la distribution des plis électoraux.

Le Directeur a demandé aux agents grévistes de sortir immédiatement de l'établissement. Le directeur a fait comprendre aux agents grévistes qu'il n'avait pas besoin d'eux pour distribuer les plis électoraux des tournées des facteurs en grève.

En effet depuis hier les cadres et le directeur en personne se sont mobilisés pour distribuer uniquement les plis électoraux. Par contre sur les 18 tournées d'agents grévistes le courrier, la presse, et les petits colis...qui doivent être livrés aux usagers de la Poste pour la plupart en J+1, attendent toujours dans les bacs pour être distribués.

La Poste préfère dégrader la qualité de service de la distribution du courrier plutôt que de rémunérer ses agents pour qu'ils puissent reprendre le travail....une belle notion de service public.
 

 

 La grève a été reconduite à demain.

 

http://www.leprogres.fr/rhone/2014/03/19/greve-de-facteurs-pour-le-paiement-de-la-distribution-des-plis-electoraux

http://www.leparisien.fr/lyon-69000/rhone-greve-de-facteurs-pour-le-paiement-de-la-distribution-des-plis-electoraux-19-03-2014-3687735.php

http://www.lyonmag.com/article/63309/rhone-une-greve-des-facteurs-perturbe-la-distribution-des-plis-electoraux 

 

Repost 0
19 mars 2014 3 19 /03 /mars /2014 11:40

new-0408.jpg Ce matin  des facteurs de différents bureaux sont en grève pour obtenir le paiement de la distribution des plis électoraux sur la base forfaitaire des précédentes années. 

Depuis le dépôt par SUD du préavis de grève illimitée départemental, certains Directeurs d’Etablissement ont fait des propositions de paiement au forfait allant de 2H à 5H suivant les moyens de locomotion (voitures, vélos, scooters, piétons).

D’autres Directeurs ont fait le choix d’intégrer la distribution des plis électoraux à la charge de travail quotidienne, comme par exemple, Lyon 1er, 2ème, 3ème, 4ème, 5ème, 9ème, Vaulx en Velin... 

A Lyon Centre ce matin une vingtaine de tournées n’étaient pas couvertes. Les professions de foi des candidats des 1er, 2ème et 5ème arrondissements sont toujours en attente de distribution.

Certains bureaux n’ont pas encore précisé le mode de rémunération, et attendent de voir comment cela se passe avec les facteurs.

Au vu des échanges et des propositions faites ce matin dans certains centre courrier, il est fort probable que d’autres bureaux envisagent de partir en grève dès demain matin.

Demain les facteurs de Lyon Centre se sont donnés rendez-vous sur le piquet de grève pour poursuivre leur action. Ils seront présents dès 6h du matin devant l’entrée du 18 Quai Gailleton, 69002.

 

 

Repost 0
17 mars 2014 1 17 /03 /mars /2014 11:56

111219180801476_95_000_apx_470__w_presseocean_.jpgCette année, la DOTC du Rhône refuse de payer les factrices et facteurs sur la base du montant forfaitaire qui leur était alloué jusqu'à maintenant pour assurer la distribution de ces plis, et ce, alors que l'Etat a versé une dotation de plus de 60 millions d'euros à LA POSTE pour cette distribution spécifique qui n'est pas intégrée  dans la charge de travail des factrices et facteurs.

Le Directeur de la DOTC DU RHONE donne comme consigne aux Directeurs d'établissement de ne payer que les heures supplémentaires effectives des agents. Mais, aucune pointeuse n'étant installée sur les centres courriers, rien n'est dit quand au dispositif de déclaration des heures supplémentaires effectuées. Tout et n'importe quoi est proposé aux agents pour écouler la charge de travail. Comme par exemple à VILLEURBANNE, ou la Directrice a proposé de relever l'ensemble des  heures effectuées, de les additionner et de les diviser par le nombre de facteurs ayant assuré la distribution pour leur paiement.

Pour ces motifs, notre organisation a alerté les partis politiques et les maires du Rhône et a déposé un préavis de grève illimitée à compter du 19 mars 2014. Le 18 Mars un préavis de 24 Heures pour la journée interpro a été déposé au niveau national.
 

Dans le cadre du préavis, nous avons été reçus par la DOTC DU RHONE. Nous avons demandé que la DOTC revienne sur sa décision et que la somme forfaitaire allouée les années précédentes pour la distribution des plis électoraux soit attribuée de nouveau cette année aux factrices et facteurs.

La Poste a refusé notre proposition : elle laisse la décision pour le paiement aux Directeurs d’Etablissements. La DOTC pense pouvoir passer en force en mettant la pression aux agents pour inclure les plis dans la charge de travail. A nous de réagir !!!

Pendant la période du 18 Mars (date de la journée interprofessionnelle) et jusqu'au 29 mars 2014 (date de la fin de la distribution du 2eme tour), n'importe quel agent pourra se mettre en grève. Si un matin vous constatez que l'on veut vous faire passer les plis électoraux sans compensation, vous pouvez vous mettre en grève. 

 

Le préavis de grève illimité qui débute le 19 mars permet aux agents de couvrir les 2 tours des élections. Vous pouvez sortir et vous remettre en grève quand et comme vous le voulez. Chaque agent Fonctionnaire et Salarié peut donc prendre la grève en cour et en sortir ( cassations sociales 29 février 2000 – n°98-43145  et 2005, référé TGI PARIS  12 03 2009 ) 

Pour que l'impact de cette action soit significative, il est important qu'elle soit menée collectivement !

 

SUD avait proposé de la mener en intersyndicale. Nous regrettons qu’aucune autre OS n’est jugé opportun de se joindre à notre préavis départemental. D’autant plus qu’aujourd’hui, certaines OS on fait le choix de déposer quelques préavis locaux (Lyon 08, Lyon03…). Laissant le chant libre à la Poste pour jouer la division syndicale.

Si vous subissez des pressions concernant le respect de votre droit de grève, n'hésitez pas à nous contacter  !!! 

voir le tract

Repost 0

Présentation



Créé par les militants SUD PTT 69, ce blog a pour objectif d'informer les postier-es du Rhône de leurs droits, actions, lutte et infos dans leurs bureaux. Vous trouverez aussi un guide pratique, des tracts informatifs....Vous pouvez réagir et laisser vos commentaires sur les articles publiés. En vous inscrivant a la newsletter vous pourrez recevoir toutes les infos et mises à jour du blog.
Pour faire vivre ce blog, il est indispensable que chacun participe en envoyant ses informations, luttes, articles, billets d'humeur concernant leurs bureaux, leurs actions et leurs métiers et apporte suggestion et amélioration au blog.


Contact : blog@sudptt69.org

Recherche

Bulletin d'adhesion

Si vous n’aimez pas les syndicats en général, et SUD en particulier, n’allez pas plus loin...Pour les autres cliquez sur le lien bulletin d'adhésion SUD.

Contact

SUD PTT Rhône Ain Loire
128 rue du 4 Aôut
69100 Villeurbanne

Tel : 04 37 47 88 70
mail :
blog@sudptt69.org