Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 février 2014 2 04 /02 /février /2014 16:07

hypnose-et-dialyse_bouzou-2010.pngLe diagnostic nouveau version 2014 est arrivé : -1,79PT à la distribution, -0,69PT pour les services arrières distribution dédiées ( BP CEDEX, manutention, cabine arrivée, Dépôts-relais, remises matinales ) et -1,23 PT sur la concentration ( tri-manutention, relevage BALS,S3C,Cabine départ collectes, remises-collectes ).Soit au total 3,71 PT supprimées ! Attention, pour le service distribution, les chiffres correspondent au régime de travail actuel à 39h22 !  

Dans le même temps, le projet prévoit de »poursuivre l'amélioration des conditions de travail ( notamment au travers des propositions issues du questionnaire n°1 agents », l'objectif étant de « diminuer les accidents du travail : garantir la santé et la sécurité des agents » !  

Le comble du cynisme car comment améliorer les conditions de travail en supprimant des moyens en personnel ?

 

Comment LA POSTE peut-elle prétendre vouloir garantir la santé et la sécurité de ses agents en leur rajoutant du travail alors qu'à l'heure actuelle, sur l'ensemble des services (distribution, remises-collectes,celuleS3C, cabine ) , nombreux sont ceux qui croulent sous la charge de travail : prises de service anticipées à la distribution (30 mn en moyenne au quotidien pour 60% de l'effectif lettre ), dépassements horaires sans paiement des heures supplémentaires effectuées, un seul agent en cabine pour réceptionner les quelques 50 usagers qui viennent retirer leurs objets spéciaux l'après-midi, des activités supplémentaires sur le même compartiment le matin (rajout de la comptabilité de MEYZIEU et GENAS en plus de celle de VAULX EN VELIN, un seul agent !).

 - Sur le service S3C, auto-emplacement en cas d'absence, traitement des réclamations, gestion des dossiers de société, contrôles des machines à affranchir, accueil clients et coup de main à la cabine pour le retrait des OS l'après-midi !  

-  Pour les remises-collectes, des parcours à rallonge pour certains sur les circuits ( y compris ceux de dépôts-relais ) sans que LA POSTE ne tienne réellement compte des aléas de la circulation, des délais de livraison à respecter ou des distances, contraignant ainsi les intéressés à speeder en permanence au risque de leur sécurité et de leur santé !  

Mais quand les agents osent faire valoir leurs difficultés, le discours bien rôdé des encadrants ressort très rapidement : «Vous n'êtes pas assez rapide ! », « Vos collègues y arrivent » ou « Vous êtes mal organisé ! ».   

Toutes ces problématiques ont pourtant été abordées en CHSCT, des rapports d'enquête ont été faits...sans que LA POSTE ne donne de suites, celle-ci préférant contester en permanence leur bien-fondé ! Dans cette logique, il n'est pas surprenant que sur un autre site- GENAS PPDC – LA POSTE n'a pas hésité à remettre en cause la validité du rapport d'expertise mené par un expert extérieur agrée par l'état ( et visiblement pas par nos dirigeants ! ) alors que la décision votée en CHSCT d'avoir recours à un expert a été confirmée par le TGI de LYON !  

Mais bon, LA POSTE sait tout et n'a de conseils à recevoir de personne, et si des agents viennent à exprimer leur mal-être au travail, on connaît la réponse : « Ce sont des problèmes personnels

Pour rappel, la réorganisation de VAULX EN VELIN PPDC en 2011 s'est traduite par un an de dépression pour un facteur dont la tournée avait été considérablement  rallongée. Un autre avait perdu sa tournée, celle-ci étant devenue sécable, sans parler des galères incessantes auxquelles d'autres agents ont été confrontés dans le cadre de leurs activités quotidiennes ! Que du bonheur !

Que va nous réserver cette année la réorganisation 2014 ?

    1331584236-caricatureLA POSTE regorge d'idées quand il s'agit de faire de la productivité sur le dos de ses personnels et ça n'est pas un hasard si un questionnaire a été remis aux agents afin qu'ils donnent les bonnes réponses qui permettront de construire un projet dévastateur en terme de santé au travail !

Curieusement, dans ce questionnaire, LA POSTE demande aux agents s'ils sont intéressés par des horaires mixtes ! En outre, le Directeur d'établissement a prévenu qu'il ne tiendrait pas compte des réponses collectives à ce questionnaire !

L'essentiel est de rester dans le moule et de dire oui à la semaine de cinq jours...qui correspond à un régime de travail à 42h par semaine avec un jour de repos glissant par semaine (lundi en semaine 1, mardi en semaine 2, mercredi en semaine 3...). Si les agents de la distribution se laissent mener en barque, ils doivent savoir que le régime à 42h s'accompagnerait d'un nombre plus important de suppression de tournées ( et donc des tournées plus longues ).

D'ailleurs, sur VILLEURBANNE PPDC où ce scénario a été mis en place (approuvé à 33% et donc boycotté par 67 % des personnels, bonjour la démocratie!), les encadrants font croire aux agents qu'il s'agit d'un régime de travail à 35h !

De même, la participation aux groupes de travail permettra aux encadrants d'emmener les agents là où ils ne veulent pas aller. Sur BRON PDC, dans le cadre de la réorganisation de novembre 2013, les agents d'une équipe se sont d'ailleurs fait avoir quand LA POSTE leur a proposé de répartir la tournée sécable sur les casiers de tournée. Ils ont rapidement regretté leur choix.

Alors qui seront les prochaines victimes de la réorganisation de VAULX EN VELIN PPDC en 2014 ? Alors qu'on ignore qui va perdre sa tournée à la distribution, en fin de réunion avec les organisations syndicales le 27 janvier, le Directeur parlait déjà de l'accord collectif sur la Durée hebdomadaire du Travail !

 

Avec moins de moyens et des activités supplémentaires, dans quelles conditions travailleront les agents de cabine et les techniciens S 3C ? Pour le service remises-collectes, il ne serait question que d'accompagner les circuits dépôts-relais, à croire qu'il n'y a pas de volonté de la part de LA POSTE de donner aux agents le temps d'effectuer leurs parcours afin de travailler en sécurité. Que de préoccupations pour la santé des agents !  

Seule, la solidarité sans faille du personnel permettra de contrer ce nième projet de réorganisation, les agents du service motorisation de LYON 07 l'ayant récemment démontré en faisant grève durant 11 jours pour obtenir des garanties sur la non modification de leurs horaires de travail

Le personnel n'imposera ses choix que par cette seule voie, alors... face à l'arbitraire, on reste solidaires !

 

voir le tract

Repost 0
31 janvier 2014 5 31 /01 /janvier /2014 16:18

contre-attaque-copie.jpg

Réorganisations en pagaille, « organisations innovantes », dégradation permanente des conditions de travail, course à la productivité... Trop c’est trop !

La baisse du trafic, c’est l’épouvantail brandi par nos directeurs/trices au visage des agents qui expriment la souffrance qu’ils ou elles vivent au quotidien, et aux organisations syndicales qui s’en font l’écho.

Dans le numéro de janvier de Quartier SUD, nous faisons le point sur la nécessaire riposte à construire. Des articles également sur :
- La mise en place anarchique de la vérification d’identité
- Deuxième présentation, il faut du temps
- Violences managériales ou les conséquences de la décentralisation des pouvoirs de la DOTC vers les directeurs d’établissements
- Les élections municipales de 2014 ne seront pas payées !!
- Habillement encore des économies
- La distribution en mixte

voir tract quartier sud numero 61

Repost 0
31 janvier 2014 5 31 /01 /janvier /2014 15:29

Wall-Street-copie.jpgCelles et ceux qui s’attendaient à des révélations fracassantes à l’annonce du plan stratégique de La Poste pour la période 2014 - 2020 resteront sur leur faim. Toutefois, les usagers comme les postier-es ont du souci à se faire.

Pour les dirigeants de La Poste, le contexte dans lequel est lancé ce plan est pour le moins difficile, et cela dans l’ensemble des secteurs d’intervention de La Poste. Ils prévoient d’ailleurs des baisses importantes des résultats pour les années à venir mais conservent leur optimisme pour 2020 puisqu’ils escomptent un milliard de résultat à cette échéance. Sud-PTT ne partage pas cet optimisme. Certes, certaines déclarations de ce plan peuvent laisser entendre que le développement de nouvelles activités compensera des difficultés conjoncturelles et structurelles, mais concrètement, cela ne se traduit pas par des décisions. De plus, plusieurs contradictions majeures ne peuvent que gravement alimenter les craintes.  

Incohérences !    

 Pour compenser la baisse du trafic courrier, le président Wahl dit vouloir faire de La Poste le « leader de la distribution de service à domicile », en s’appuyant sur les réseaux de bureaux et de facteurs. Dans le même temps, il supprime par milliers le nombre de facteurs et l’objectif de 2014 est de se débarrasser de 400 bureaux de poste supplémentaires ! De plus, comment faire entendre aux facteurs que la diversification de leurs activités est indispensable alors que plus de 70 % de la distribution des colis en Ile-de-France, pourtant le cœur de métier, est sous traitée, par exemple ?  

L’Etat ne joue pas son rôle !

Les défenseurs du changement du statut de La Poste ne cessaient de répéter que l’entrée dans le capital d’investisseurs, et notamment de l’Etat, était indispensable pour son développement. Le moins que l’on puisse constater est que l’Etat actionnaire ne joue pas son rôle, sauf celui de prendre ses dividendes (600 millions d’euros en 4 ans). Ainsi, chaque année, il laisse une ardoise de 500 millions d’euros par manque de compensation des missions de service public. Il ne respecte même plus le contrats d’entreprise (ex contrat de service public) qu’il a pourtant signé il y a mois d’un an !  

Le personnel encore pressuré !

Pour ce qui concerne la réduction des coûts, le personnel est en ligne de mire. Le peu d’éléments précis le concernant en est d’ailleurs révélateur. Les belles phrases selon lesquelles il s’agit de « construire un avenir pour chaque postier » est loin de se traduire par des sujets de négociations motivants… ! Tout d’abord, rien sur le niveau d’emploi. Cette question est pourtant cruciale après les 80 000 suppressions d’emplois subies par les postier-es en 10 ans. Ensuite, les quelques informations contenues dans le « pacte social » annoncent des efforts supplémentaires sans retour. D’une part, c’est plus de flexibilité rebaptisée « agilité », avec des amplitudes horaires plus longues et du travail le week-end. D’autre part, c’est une variabilité des rémunérations dans le cadre de la maîtrise des coûts salariaux. En clair, c’est le maintien de l’austérité salariale comme l’indiquait le document relatif au plan stratégique présenté le 4 juillet 2013 !  

Enfin, le report de nombreux axes essentiels d’un plan stratégique, comme le nouveau modèle économique en juin 2014, soit au lendemain des élections municipales et européennes, est également étrange ou est-ce simplement une coïncidence… ?       

 

voir le tract

Repost 0
31 janvier 2014 5 31 /01 /janvier /2014 15:01

 

disque rayéNos représentants SUD ont été reçus en bilatérale par le Directeur d’Etablissement le Lundi 20 Janvier. Une horde de cadres était présente. Pas moins de 5 dirigeants du bureau monopolisés durant 3 heures (enfin un secteur qui n'est pas à cours d'effectif) afin de nous présenter des projets toujours aussi néfastes pour les facteurs, mais si gratifiant pour La Poste.

On apprend entre autre que de 2008 à 2012, La Poste a réussi à maintenir ses bénéfices entre 658 et 680 millions d'euros, malgré un contexte de crise clamé dans les ETC à grand coup de catastrophisme ! De 2007 à 2020, La Poste nous prédit  -50% de courrier, normale en période de solde.

Bizarrement la crise postale semble avoir frappé plus fort en 2013, puisque la branche courrier accuse une perte sèche de 400  millions d'euros, chutant ainsi à 270 millions d'euros de bénéfices ! 400 millions d'euros disparus comme par magie, et tout ça à cause de quoi ? La baisse de trafic bien sûr !!! Enfin, ce n’est pas comme si La Poste Mobile, et La Banque Postale, nous incitaient à recevoir nos factures par mails plutôt que par courrier !!!

Des prévisions qui s’apparentent constamment à des pronostics déprimants, nous annonçant 130 millions de pertes pour 2014.

 

A quand le bénévolat pour sauver son emploi ?  

La Poste se targue de ne pas utiliser (pour l'instant) de plan social façon La Redoute, mais on sait très bien que sournoisement les effectifs fondent comme neige au soleil d'année en année. 90 000 facteurs dans le collimateur.

A Orléans, La Poste à tester une solution pour palier à la chute du courrier. En partenariat avec le Conseil Général, elle a signé un contrat  pour installer 90 000 boitiers aux domiciles des personnes âgées, afin que l'infirmier, ou la femme de ménage, bip à chacun de leur passage.

Mais que proposera-t-on après les boitiers d’Orléans ? Que nous réserve-t-on sur la plaque Lyon 07/08 ?  "Le facteur service plus", Les courses de la mamie, le ramassage des poubelles ?

Il faut sauver le soldat La Poste...certes, mais pas à n'importe quel prix, et encore moins sur le dos des facteurs qui sont toujours les mulets de la DOTC. Nous demandons également que le TMJ (trafic moyen journalier) soit affiché quotidiennement pour que chacun sache réellement ce qu'il en est. Mais là, étrange hasard, il n'est plus possible de connaitre le chiffre exact du TMJ le jour même. Il sera désormais affiché la semaine suivante de celle effectuée, ce qui n’a plus guère d’intérêt pour appréhender le trafic..

La sécabilité, viendra frapper au carreau pour 10 semaines durant l'été 2014.

    SécableBien sûr, nous étions à 8 semaines en 2013, mais à écouter nos dirigeants, il faut s'estimer heureux de ne pas avoir 15 ou 20 cette année ! Et comment justifier cela ? Vous connaissez la réponse, si, si. La baisse de trafic bien sûr, le disque est rayé mais il tourne en boucle.

 Visiblement, entre la double présentation systématique, les semaines de sécabilité, Factéo, etc.... le rapport Kaspar doit certainement pourrir quelque part dans les oubliettes de la DOTC. Notre Directeur d’Etablissement nous emmène sur un chemin sinueux sans vraiment savoir où l’on va. On  nous parle d'activités annexes pour palier à la baisse de trafic, or la double présentation sera mise en place le 5 février prochain, et l’on veut déjà nous infliger une surcharge de travail avec le gadget Factéo sans vraiment tenir compte de cette seconde présentation.

 

 Pour 2014, la DOTC a fixé l'objectif des mises en instances à 20%, soit la moitié de celui de Lyon 08 s'élevant aujourd’hui à 40 %.

Mais comment croire que cette double présentation va résorber miraculeusement les instances. Si le client n'est pas chez lui le lundi, il n'y a que très peu de chance qu'on le trouve le mardi derrière sa porte... Apparemment, nous simples facteurs sommes dans l’erreur de penser cela, puisqu’il est certifié que cette méthode a déjà fait ses preuves dans d’autres bureaux. Si on nous le dit alors c'est sûrement vrai !

Evidemment, on nous présente ce travail imposé comme un service sur mesure pour le client, sans se soucier une seule seconde de l'impact sur les facteurs, qui devront s'acquitter d'une charge de travail supplémentaire, délibérément non prise en compte avant la réorg.

Et comme toujours, La Poste n'a pas prévu le moindre euro pour motiver ou récompenser à juste titre ceux qui l'a font vivre en bout de chaîne.

 Le but du jeu, est d’économiser de l’argent dans sa propre entité, puisque chaque objet avisé coûte 1,40 euros au Courrier, qu’elle reverse à l’Enseigne.

Incroyable mais vrai, le Courrier verse la somme colossale de 291 200 euros par an pour la seule gestion des instances de Lyon 08, à  son autre branche du groupe qu’est l’Enseigne. L'esprit d'équipe s'effrite vite en matière d'économie.

Lors de sa venue Lyonnaise en décembre 2013, le nouveau président de La Poste Mr Wahl lui-même prônait l’entraide et la cohésion du groupe La Poste...

 ...comment dit on déjà ? "La confiance partagée". Chercher l’erreur ?     

 

 

Repost 0
28 janvier 2014 2 28 /01 /janvier /2014 15:42

souffrance-au-travail.jpgUn an après la signature de l’accord Qualité de Vie au Travail que reste-t-il de l’accord pionnier et révolutionnaire tant vanté par nos dirigeants ?

Sans caricaturer on peut dire quasi rien. Les drames continuent et les chantiers sont au point mort. La rentrée 2014 est d’ores et déjà marquée par le sceau de l’austérité que porte le plan stratégique du groupe.

Il faut reprendre le chemin de la mobilisation

voir le tract

Repost 0
18 décembre 2013 3 18 /12 /décembre /2013 10:56

freaky-boss.jpgCette année fût exceptionnelle. Un directeur a osé et réussi l’incroyable….pulvériser le palmarès de ses prédécesseurs qui avaient déjà mis la barre très haute. Alors que l’on attendait beaucoup des apprentis Freaky pour remporter le trophée cette année, c’est en véritable tôlier que « notre prix Nobel  2013 » s’est imposé grâce notamment au soutien sans faille de « ses collaborateurs ».

Deux réorgs et 46 jours de grève l’ont élevé au rang de légende vivante à la DOTC.  Son bilan est insolent, démesuré ...titanesque !!!

And the winner is…le directeur de Lyon 07 / 08

Notre Freaky a travaillé (comme préconisé par le rapport Kasper) à développer la qualité de vie au travail, en essayant tout au long de l’année d'imposer les suppressions de tournées, la modulation de temps de travail, l’augmentation de la sécable et le décloisonnement des relations entre ses « collaborateurs » au travers de mouvements de grévistes. Pour cela il a dû faire preuve de générosité en multipliant les matinées croissants.

Quand grèves illimitées rime avec convivialité !!!

Un paris gagnant car, grâce à ses méthodes notre Freaky détient désormais le record des conflits avec son personnel : 35 jours au printemps à la distribution de LYON-08 et 11 jours à l’automne avec le service motorisation de LYON-07. Il détient aussi le record du nombre de pétitions (clients particuliers et entreprises) et d’articles dans les médias... une visibilité qui fait pâlir d’envie le service communication de La Poste qui s’est pourtant démené sans relâche pour proposer une kyrielle d’informations mensongères au média… sans succès !!!

Des cadres insubmersibles … ou presque !!!!

Lors du conflit d’automne notre Freaky a tenté en vain d'initier ses encadrants (et autres cadres venus de divers bureau en renfort) au métier de facteur. De fait, les recrues n'avaient ni la méthode, ni l'entraînement et encore moins la cadence de leurs subordonnés facteurs. C'est donc un métier à part entière qu'ont découvert au fil des jours ces remplaçants de dernière minute pour faire face aux méchants grévistes. Ils ont pourtant essayé : chargement des structures dans les véhicules, remise du courrier aux entreprises, livraison sur les chapeaux de roues.

Mais notre Freaky n'est pas un ingrat, il a su tel César à son époque saluer la bravoure et le courage de ses « lieutenants » qui ont affronté le rugissement des moteurs « KANGOO » ainsi que la colère et le désespoir quotidien que vivent les facteurs pris en otage dans la circulation. Des « lieutenants » qui ont combattu les gaz d'échappement, la pluie, le froid de la solitude et de la grisaille journalière sans oublier les remontrances de clients mécontents parce que le courrier n'était pas livré dans les temps !!!

Les grévistes de Lyon 08-07 n'ont pour leur part pas oublié le sens aigu de communication de leur Directeur qui, tout au long des différents conflits, avait toujours un mot gentil à leur égard en leur répétant sans cesse «qu’il les respectait». Pour resserrer les liens avec « ses gamins » notre Freaky leur envoyait des missives à leur domicile, les incitant à reprendre le travail car leur mouvement de grève ne servait à rien. 

Bref, notre Freaky n’a pas oublié ses folles années passées en tant que facteur au PTT. Expérience qu’il fait partager  et profiter au quotidien à son personnel, lui permettant d’obtenir le prix tant convoité et mérité du FREAKY BOSS… Big Up à lui et à ses « collaborateurs ».

 

Grâce au projet territorial de la DOTC, la compétition risque d’être rude en 2014. Des Directeurs mis au placard en fin d’année ou des nouveaux promus pourraient bien créer la surprise en atteignant des « sommets » pour tenter de séduire le nouveau patron de la DOTC qui a remplacé notre regretté Master B. Qui restera sur le carreau ?

 

voir le tract 

Repost 0
17 décembre 2013 2 17 /12 /décembre /2013 11:35

Alors que La Poste s'organise pour détruire notre métier de facteur pour 2014 avec des mesures sans précedents, Force Ouvrière 69 s'organise de son coté pour les élections. Leur plan d'attaque "tirer sur les autres OS". Pour préparer le terrain il diffuse depuis quelques mois des tracts notament sur le site de Bron où il tente de discréditer l'action Syndicale de SUD et de nos militants. Et pendant ce temps là...

la réponse de sud

Article FO

Repost 0
9 décembre 2013 1 09 /12 /décembre /2013 15:44

JPBailly_PWahl1.jpgTous les postier-es du groupe viennent de recevoir une lettre de notre Président. Encourageant, le patron nous écrit pour nous dire que nous nous apprêtons à vivre des temps difficiles. Il faudrait donc envisager de se retrousser les manches – enfin surtout en bas de l’échelle- dans les années à venir ! Tel le messie, le nouveau président a trouvé les tablettes qui vont amener La Poste vers de nouveaux horizons : le plan stratégique jusqu’à l’horizon 2018, « la confiance partagée », est dans les cartons.

Enorme : La concurrence et le déclin seraient donc à nos portes, ils seraient sur le point de nous dévorer : le courrier serait en décrépitude, le colis, en expansion, mais avec un déclin des profits, les Services Financiers sur un terrain hyper-concurrentiel, et les bureaux de poste se désertifieraient. Les mêmes qui nous vendaient, il y a quelques années, des projets innovants au kilomètre, pleurent aujourd’hui sur leurs conséquences : libéralisation du courrier, création de la Banque Postale, transformation de La Poste en S.A., plan « Cap Qualité Courrier » initié en 2004 ( avec aujourd’hui la fermeture de 10 sites ), sous-traitance dans le colis, externalisation des opérations postales des bureaux de poste. Ces choix politiques et stratégiques pris de longue date, toujours combattus par SUD PTT, ont amené à la situation actuelle.

Enorme : Le Président nous apprend dans sa missive que les choix futurs sont l’oeuvre de tous les postier-es. C’est nous les postier-es « au travers de la démarche participative » qui optons pour les restructurations incessantes et futures, et pour une pression commerciale toujours plus importante, les remèdes aux grands maux de La Poste. Les dirigeants de La Poste seraient-ils en train de nous dire que nous aurions choisi de détruire nos futurs emplois ! Le cynisme a encore de beaux jours à la tête de l’entreprise.

Encore plus enorme : Les dirigeants viennent donc de nous inventer la « confiance partagée » ! La machine à enfumer tourne à plein. Pourtant, le climat n’est pas à la confiance, ni partagée, ni réciproque. Il est à la défiance, à la colère et à la multiplication des conflits, quels que soient les secteurs. Pour l’instant, ce que nous offrons en partage aux patrons de La Poste c’est la colère.
Ce dernier trimestre 2013 est placé sous le signe des luttes locales. Et, une revendication revient comme un leitmotiv : l’emploi !
Pour SUD PTT, il est parfaitement clair que ce thème doit être le coeur des négociations, sinon il ne s’agirait que d’une énorme mystification.

Pour quelques illustrations sur les luttes récentes notre 4 pages ci-dessous...

 

info luttes

Repost 0
3 décembre 2013 2 03 /12 /décembre /2013 15:52

Le gouvernement a décidé de revaloriser les grilles des fonctionnaires de catégorie C. Malgré une promesse en février 2013, la direction ne veut pas prendre en compte les mesures gouvernementales. Elle avait déjà refusé d’appliquer la réforme de la catégorie B en 2009.  

 Au contraire, elle nous promet la « modération salariale ». Mais la modération salariale, les fonctionnaires la subissent depuis 2008 avec le blocage du Complément.

 


Repost 0
18 novembre 2013 1 18 /11 /novembre /2013 14:51

greve-Lyon-08.jpegPendant 11 jours, 8 Postiers sur les 15 que compte le service Motorisation CEDEX étaient en grève. Ils étaient en lutte contre leur direction car elle voulait dans le cadre de la nouvelle réorganisation pouvoir modifier leurs horaires de travail et jours de repos.

La Poste proposait aux agents un accord de modulation sur les régimes de travail qui lui  aurait permis de changer les horaires et les jours de repos des agents sous un délai de prévenance de 7 ou 30 jours. La Poste pouvait ainsi réorganiser le service à tout moment pendant l’accord. 

Depuis quelques mois, La Poste est totalement décomplexée sur ce sujet. Elle affirme qu’il faut plus de flexibilité dans les organisations pour sauver l’entreprise.  La bonne aubaine, déjà qu’avec la sécable, elle peut faire un maximum d’économies !!!

Les services Motorisation sont encore plus concerné que les autres car ceux-ci comprennent des remises matinales payantes et de plus en plus des collectes  l’après-midi.Tous les accords signés actuellement sur les régimes de travail sont des accords de modulation. 

Désormais, elle impose insidieusement des régimes de travail par un chantage à la signature des organisations syndicales afin de pouvoir ensuite les modifier.

Les agents de la Motorisation de Lyon 07 soucieux de leurs conditions de travail voulaient avoir une garantie maximale sur le respect de leurs horaires et jours de repos pendant toute la durée de l’accord.

Les cadres solidaires de la direction !!!!

Pendant les 11 jours de grève pour « assurer sa mission de service public » (dixit La Poste) mais surtout pour tenter de casser la grève, La Poste a réquisitionné ses cadres de plusieurs centres (Lyon Centre, 03,06,07,08,...), des étudiants RH et l’ancien secrétaire départemental FO qui étaient prêts à tous les sacrifices pour rendre la grève invisible.

Amis Facteurs, maintenant quand votre chef d’équipe arrivera catastrophé pour vous demander de faire la sécable inopiné pour combler une absence, vous saurez que vos encadrants connaissent désormais le métier (11 jours d’expérience !!!) et qu’apparemment...   

...ils ont du temps à tuer !

20131105 094144Pendant que le personnel gréviste attendait dehors tout en faisant régulièrement des propositions pour sortir du conflit, la direction a joué le pourrissement et essayé d'user et démobiliser les grévistes en utilisant toutes leurs techniques habituelles (intimidation, division, culpabilisation…)..

La Poste a refusé de discuter pendant 10 jours de leur principale revendication, l’inscription de leur DHT et le positionnement des jours de repos dans l’accord collectif. Au 11eme jour La Poste a finalement proposé toutes les garanties aux agents de la motorisation

La situation de Lyon 07 n'est malheureusement pas marginale. À La Poste, productivité et rentabilité à court terme sont devenues les maîtres mots d’une politique économique destructrice pour l’emploi, les conditions de travail et la Qualité de Service Rendue. Cette course effrénée à la réduction des coûts, est en totale contradiction avec la demande d'avoir une « Qualité de service », et induit une profonde perte de sens et repères dans le travail. Cela provoque des conséquences néfastes sur la santé des Postières et Postiers.

Beaucoup d'agents ne savent plus aujourd'hui où ils se situent au sein de La Poste. Cette situation accentue le mal être au travail pour de nombreux postiers et postières. Comme n’importe quelle entreprise, La Poste est responsable de la santé physique et mentale de son personnel.

Le combat des agents de Lyon 07 est un exemple de Solidarité à suivre pour tous les postier(e)s du Rhône et au-delà, rappelant à La Poste que derrière les chiffres il y a des êtres humains.

Soutenus par le Syndicat SUD, Céline, Djamel, Jean-Louis, Rémi, Stéphane, Abdel, Hubert, Philippe et ...Claude, sont restés mobilisés comme jamais, et présents chaque matin dès 5H30 devant leur nouveau centre courrier rue  Professeur Beauvisage. Cette lutte a renforcé leurs liens plus que jamais.Les agents grévistes remercient tous ceux qui les ont soutenus pendant le conflit.

 

 

 Face à l’arbitraire ils restent Solidaires !

voir le tract


Repost 0

Présentation



Créé par les militants SUD PTT 69, ce blog a pour objectif d'informer les postier-es du Rhône de leurs droits, actions, lutte et infos dans leurs bureaux. Vous trouverez aussi un guide pratique, des tracts informatifs....Vous pouvez réagir et laisser vos commentaires sur les articles publiés. En vous inscrivant a la newsletter vous pourrez recevoir toutes les infos et mises à jour du blog.
Pour faire vivre ce blog, il est indispensable que chacun participe en envoyant ses informations, luttes, articles, billets d'humeur concernant leurs bureaux, leurs actions et leurs métiers et apporte suggestion et amélioration au blog.


Contact : blog@sudptt69.org

Recherche

Bulletin d'adhesion

Si vous n’aimez pas les syndicats en général, et SUD en particulier, n’allez pas plus loin...Pour les autres cliquez sur le lien bulletin d'adhésion SUD.

Contact

SUD PTT Rhône Ain Loire
128 rue du 4 Aôut
69100 Villeurbanne

Tel : 04 37 47 88 70
mail :
blog@sudptt69.org