Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 juillet 2011 2 12 /07 /juillet /2011 11:30

rass_laposte_988.jpgDepuis le 17 mai, les 10 facteurs de Velaux, dans les Bouches-du-Rhône, et ceux de Coudoux et Ventabren sont en lutte contre la délocalisation de leurs bureaux dans d'autres communes.

 Le 16 mai, une réunion publique rassemblait 150 personnes contre le projet. Un collectif d'usagers a multiplié les initiatives de soutien et a interpellé la direction de La Poste. Réponse méprisante de celle-ci : "ce n'est ni aux personnels ni aux usagers de décider de l'organisation interne de la Poste !" Comme si la Poste n'était plus un service public !

Entre le 30 et le 2 juillet, une votation citoyenne, organisée dans les trois communes avec le soutien des élu-es a manifesté le soutien de la population à ses facteurs. (3352 électeurs soit 25% des inscrits des trois communes se sont rendus aux urnes et exigé à 95% le maintien des facteurs). Dégradation des conditions de travail des facteurs, perte d'activité dans de petites communes, fragilisation de l'activité guichets des bureaux qui perdent leurs facteurs sont la conséquence du projet de La Poste.

Les facteurs de Velaux doivent être délocalisés sur la plate-forme de Rognac. Le trajet allerretour vers les tournées de distribution depuis Rognac va représenter jusqu'à 26 kilomètres supplémentaires. Les facteurs devront emprunter en scooter une route dangereuse qui donne lieu, selon les pompiers, à un accident grave par mois de deux-roues. Les facteurs de Coudoux et Ventabren, eux, devraient s'installer dans les locaux de Velaux à 4 et 7 km !

Après le Lauzet dans les Alpes de Haute Provence et Cancale en Ile et Vilaine , la direction s'obstine dans des projets absurdes de délocalisation des bureaux qui dégradent les conditions de travail des facteurs. Mais les exemples du Lauzet et de Cancale montrent qu'on peut obliger la direction de la Poste à céder et à renoncer à ses projets.

La fédération SUD apporte son soutien aux personnels en lutte de Velaux, Coudoux et Ventabren, à la population de ces trois communes et exige l'abandon des projets de la Poste.

Si vous êtes en vacances dans le coin n'hésitez pas à leurs apporter votre soutien !!! Un concert de soutien est organisé ce lundi 11 juillet à Velaux, Jardin des 4 Tours.

voir le tract

Repost 0
12 juillet 2011 2 12 /07 /juillet /2011 11:22

autocollantCTC1Le 9 juin dernier, la direction du Courrier nous présentait son projet concernant la « lettre verte ».Sous prétexte de préserver l’environnement, La Poste trouve un moyen d’accélérer la suppression des emplois en nuit. Nous exigeons le maintien du J+1 et l’amélioration du service public Nous disons : Non aux pressions et mobilités pour les agents de nuit.

Vers la fin de J+1 ?  L' arrivée de ce nouveau tarif avec distribution en J+2 à grand renfort de communication annoncerait-t-elle la fin du J+1 ? Durant toute la bataille sur la privatisation, nos dirigeants et le gouvernement nʼont cessé de marteler que celle-ci nʼaurait aucune conséquence sur le service public (au contraire, sic) et que le J+1 resterait la norme ! Pour la fédération SUD PTT, le travail de nuit (même sʼil est reconnu nocif pour la santé) est indispensable aux missions de service public que sont le J+1 et la distribution du courrier 6 jours sur 7. Lʼ aménagement du travail de nuit en 2 nuits sur 4 était le moins mauvais pour la santé des agents en terme de rythme et de récupération. Pourtant La Poste a fait le choix de supprimer ce rythme de travail au profit de brigades atypiques (22/6, 0/6, boulangères...), éprouvantes et dangereuses pour la santé des personnels, dans le seul but de faire des économies. Aujourd ʼhui les annonces dans les centres, avec lʼ

arrivée de la « lettre verte », laissent présager de nouvelles restructurations en nuit, en faisant fi du choix de vie des personnels concernés et sans la moindre préoccupation pour leur vie privée et sociale.
 
Elle a bon dos lʼécologie ! Lʼ argument principal utilisé serait une prise de conscience écologique de nos dirigeants. Mais personne nʼest dupe. La concentration de trafic, via la fermeture progressive des CTC, a mis plus de camions sur les routes ces dernières années. Pour exemple, la fermeture de deux CTC en Bretagne (pour concentrer principalement le trafic sur Rennes-Airlande) fera parcourir à chaque camion plus dʼun million de kilomètres supplémentaires par an. De plus, lʼaffectation des agents sur les PIC nouvellement construites sʼest traduite pour une majorité des personnels par une utilisation plus importante du véhicule (en terme de kilomètres parcourus). Enfin, la disparition des 2 nuits sur 4 et le passage en brigades atypiques ou de jour, augmentant le nombre de vacations annuelles (entre 40 et 60 vacations supplémentaires par an), est loin d ʼêtre un mesure écologique !!!
 
Repost 0
12 juillet 2011 2 12 /07 /juillet /2011 11:12

Le 7 juillet, SUD, CFDT, FO, CFTC et CGC ont signé un contrat collectif Santé pour les fonctionnaires. A partir du 1er janvier 2012, la Poste paiera une aide à la complémentaire Santé des fonctionnaires (60% en moyenne pour les employés et 50% pour les cadres). Depuis la signature du contrat collectif pour les salarié-es de droit privé, SUD réclamait qu’il en soit de même pour les fonctionnaires.

- Santé mais pas prévoyance : l’accord ne couvre pas les garanties de prévoyance : arrêt de travail/invalidité, décès, malgré l’exigence formulée par la quasi-totalité des organisations syndicales.
Remboursements des frais de santé : si le niveau de garantie offert est semblable au niveau de garantie offert en adhésion individuelle par la MG, mutuelle à laquelle adhèrent plus de 90% des fonctionnaires, SUD revendique que les garanties Santé soient rapidement portées au niveau de celles des agents contractuels, améliorées à plusieurs reprises et dernièrement dans le cadre de l’avenant d’avril 2010.
Régime différencié entre cadres et employés : comme pour le contrat salarié-es de droit privé, il y a une différenciation entre un régime cadres et un régime employés. Rien ne justifie que les garanties santé ne soient pas identiques.
Retraité-es : la situation des retraité-es de la Poste, actuels et futurs, n’est pas prise en compte dans ce contrat.

Au delà de notre signature qui se légitime par un gain réel de pouvoir d’achat pour les fonctionnaires, SUD, comme pour le contrat pour les ACOs, continuera à se battre pour améliorer ce contrat collectif.

voir le tract

Repost 0
1 juillet 2011 5 01 /07 /juillet /2011 11:52

Depuis plus d’un an maintenant, le projet GAPP/CSRH a été mené à marche forcée par La Poste. Les organisations syndicales se sont toutes élevées contre la casse de la filière RH et la fin d’une réglementation unique à La Poste. Les personnels qu’ils soient de l’Enseigne, du colis, du courrier ou des services financiers, qu’ils viennent d’UG ou de CIGAP doivent montrer qu’ils refusent de voir leur filière sacrifiée et exigent maintenant la reconnaissance professionnelle à laquelle ils ont droit. Pour cela, les fédérations SUD et FO ont déposé des préavis nationaux et appellent les personnels à la grève le 4 juillet. Localement comme à Rennes, Rouen et d’autres villes, des équipes CGT s’associent à cette journée.

Un projet mal ficelé: Ce projet aura été le symbole de tout le mépris que La Poste peut avoir pour son personnel et la démonstration de ce qu’elle peut faire de pire en terme de relations sociales. On a voulu nous convaincre que ce projet été « LA » solution à toutes les erreurs de gestion en défaisant ce qui avait été faits lors de PFT en 2004, lequel était là déjà pour résoudre tous les problèmes de gestion. Ce que nous voyons, c’est qu’il s’agit de faire encore des économies sur le dos des gestionnaires mais aussi sur le dos de tous ceux qu’ils gèrent. Comment fournir un travail de qualité pour nos collègues quand nous sommes en sous-effectif constant.

Paroles, Paroles : On a voulu nous convaincre que ce projet était bon pour notre carrière. Pourtant, aucune promotion à l’horizon…Il est pourtant juste qu’à l’heure où La Poste répète que sa politique sociale est exemplaire, notre compétence soit enfin reconnue et nos efforts constants pour nous adapter à de nouveaux outils et à une réglementation changeant sans cesse soient enfin récompensés. On a voulu nous convaincre que ce projet était réfléchi et bien mené : nous allions avoir toutes les formations et soutiens nécessaires pour remplir nos nouvelles fonctions. Aujourd’hui, le manque de personnel remet en cause les formations. Elles continuent à être données dans des lieux éloignés géographiquement des lieux de travail, et les compensations des déplacements sont toujours en deça de l’effort consenti par les agents. Et nos managers, comme si cela ne suffisait pas, demandent aux agents d’adapter leurs départs en congés aux plannings des formations ! Et qui viendra compléter les formations et aider les agents dans les sites distants des CSRH principaux ? Ce problème n’est pas résolu.

Quel avenir ? Enfin l’avenir est préoccupant : les agents voyant disparaître leur postes de travail n’ont comme proposition que des postes très éloignés géographiquement. Les plateformes d’appel se mettent en place, déshumanisant un peu plus la relation entre collègues. Les métiers dans leur façon d’organiser les CSRH montrent qu’un postier Enseigne n’est plus identique à un postier Courrier par exemple : l’organisation hiérarchique et les travaux demandés vont être différents entre autres.

Il n’y a qu’une réponse à faire entendre : tous les gestionnaires RH qu’ils soient de l’Enseigne, du colis du courrier ou des services financiers, qu’ils viennent d’UG ou de CIGAP doivent montrer qu’ils refusent de voir leur filière sacrifiée et exigent maintenant la reconnaissance professionnelle à laquelle ils ont droit.

- Le II.3 en grade de base pour tous,

- 3000 euros de prime minimum pour tous les agents,

- Une formation de qualité pour toutes et tous.

 

Toutes et tous en grève le 4 Juillet.

Voir le tract 

Repost 0
21 juin 2011 2 21 /06 /juin /2011 17:03

IMAG0410Le procès des 16 postiers des Hauts-de-Seine injustement accusés de séquestration par 13 cadres, appuyés par la direction de La Poste, s’est ouvert ce 20 juin au tribunal correctionnel de Nanterre. Plus de 500 personnes se sont rassemblées, en grande majorité des collègues postiers et postières, pour exiger leur relaxe. Une mobilisation qui démontre combien la communication de l’entreprise présentant ces 16 syndicalistes comme des terroristes ne convainc personne et en premier lieu aucunement leurs collègues.

Pourtant, la direction poursuit ce type de contrevérités depuis plusieurs années. Pour s’en convaincre, si ses propos avait une once de véracité, les 2 syndicats visés par la présente affaire ne recueilleraient pas plus de 70 % des voix lors des élections professionnelles ! Aux côtés de ces collègues, plusieurs personnalités du mouvement social étaient également venues apporter leur soutien aux 16 postiers du 92 : Xavier Mathieu, « porte parole des Conti », Gérard Filoche, inspecteur du travail ou encore Jean-Baptiste Eyraud, porte parole du DAL ainsi qu’Annick Coupé de Solidaires. Les fédérations SUD PTT et CGT-FAPT ont également apporté un soutien sans faille aux 16 camarades, injustement poursuivis. Des porte-parole de premier plan de toute la gauche sont venus exprimer leur désaccord avec la procédure engagée et rappeler que le droit de grève, comme le droit de se défendre restent des droits élémentaires et inaliénables.

La direction de La Poste, si prompte à vanter son dialogue social et son modèle social, doit prendre en compte ce mouvement et cesser immédiatement sa politique sociale désastreuse, basée sur des pressions et actes de répressions permanents. Aujourd’hui, la crédibilité des patrons de La Poste SA, qui selon leurs propos comme les propos de son ministre de tutelle d’alors, Christian Estrosi, ne devait pas être une SA comme les autres, est fortement remise en cause !

Trois autres journées d’audience sont programées : les 21, 22 et 27 juin. Le verdict devrait intervenir cet automne.

Les 16 postiers du 92 doivent être relaxés et la direction de La Poste désavouée.

 

video

Photos

Communiqué SUDPTT 

 IMAG0428IMAG0420IMAG0414

IMAG0408

Repost 0
15 juin 2011 3 15 /06 /juin /2011 14:01

crashtest.jpgPour améliorer « l’organisation boiteuse actuelle » (dixit le nouveau directeur d’établissement), la Poste  n’a rien trouvé de mieux que de faire un rééquilibrage en supprimant 6 positions de travail sur le bureau de Lyon 07 !!! 

Les agents réalistes de la situation catastrophique et des dégâts qu’ils vont subir au quotidien avec ce projet ont demandé son report. Ils souhaitent que leur directeur arrivé en décembre 2010 prennent le temps de bien connaître la situation de son nouveau bureau avant de penser à une réorganisation.

Le Facteur humain !!! Pour rassurer ses agents, le directeur d’établissement lui même ancien facteur à l’époque des PTT multiplie depuis son arrivée les interventions auprès de son personnel. Il profite de ces instants privilégiés pour faire partager son expérience du terrain d’antan. Inquiet du mal être de ses agents il lui arrive même de penser à ses facteurs la nuit… Pas de panique  à partir du 21 Juin 2011 les nuits des facteurs de Lyon 07 seront plus belles que leurs jours...

 

Repost 0
15 juin 2011 3 15 /06 /juin /2011 13:55

prison-copie-1.jpgUn décor glauque d'usine désaffectée, un éclairage digne d'un coupe gorge, une ambiance  à la Fritz LANG... bienvenue au Centre d'Entraide de Corbas.

 Ce hangar multi fonctions stocke les casiers et vélos de vos défuntes tournées, assassinées par un projet nommé "facteur d'avenir". Dans 5000 m2  de poussière et de bruit une quinzaine d'agents intérimaires ont l'impossible mission d'écouler le courrier des tournées des agents grévistes du Rhône. Des contrats à la semaine, parafés d'absolue précarité et pour certains depuis plus d’un an !

La Poste n’a pas les moyens d’embaucher des CDI, mais à contrario et à défaut de silex, elle n'hésite pas à gaspiller 20 litres de fioul à l'heure, pour réchauffer les courants d'air d'un centre préhistorique. Il est vrai qu’avec 550 millions d’euros de bénéfices et d’exploitation chronique des agents, la DOTC n’est pas à 432 euros par jour de dépense énergétique.

Lors de notre dernière visite dans ce centre de rétention de courrier, nous avons trouvé en souffrance dans un coin du centre une trentaine de structures de courrier urgent de la grève de Dardilly (avec entre autre des avis de passage de recommandés datant pour certains du mois de mars 2011) ainsi qu'une vingtaine de containers de publicité et de magazines encore emballés et classés par commune. D'après les informations récoltées sur place, les intérimaires du centre ont pour consigne de ne pas y toucher. Personne ne sait ce que va devenir le courrier. Nous pouvons imaginer le pire....renvoi aux destinataires, oubli ... Vu la gestion du conflit par le directeur de la DOTC plus rien ne nous étonne! Ce stockage sauvage de courrier est une nouvelle preuve de l’incompétence de nos dirigeants et de son service communication qui prétendait que la grève n’avait aucun impact sur la distribution  du courrier...

 

 

Repost 0
15 juin 2011 3 15 /06 /juin /2011 13:51

infantilisation-facteurs-copie.jpgL'enfant-employé adore son papatron et si l’enfant employé est gentil avec son papatron il sera récompensé. Par contre si l’employé se rebelle contre son chef il sera corrigé ... oui ! mais c’est pour son bien.  Dans les nouvelles réorganisations, (le travail) notre travail est organisé par équipes avec parfois des noms complétement débiles comme les castors, les coyotes... et pourquoi pas un groupe Pokemon ou Ouioui ?  Notre chef nous explique ensuite que « chacun doit se sacrifier pour l' équipe » et qu'il attend que nous donnions le meilleur de nous-même: participation aux groupes de travail, choix des semaines sécables, participation à des challenges avec affichage des meilleurs vendeurs (comme chez Mc Do) ... en récompense, le meilleur groupe ou le meilleur tout court se verra remettre une carotte plus grosse que les autres (prime d’équipe, chèque cadeau, Ipod...) et peut- être à la clef sa photo de l'employé du mois ! Ce système de mise en concurrence du personnel permet à la Poste de créer des rivalités, annihiler la solidarité entre agents et donc d'isoler ses employés. Le cas échéant, afin d' améliorer tes performances on t'imposera des formations vides de tout contenu portant des noms tonitruants tels que “gestion”, “projet”, “efficacité”. Tu te retrouveras devant un formateur-zombi qui lit un texte “powerpoint” projeté sur un écran. Il va ensuite te faire comprendre que l'entreprise dans son infinie générosité a décidé de t'éduquer à ses "frais", et va créer une atmosphère de détente: pause-café avec viennoiserie … Et si toutefois tu décides de ne pas rentrer dans le moule, ton patron décidera « pour le bien de l'équipe » de te sanctionner en te faisant passer pour le méchant de service !

 

 

Repost 0
15 juin 2011 3 15 /06 /juin /2011 13:14

SUDPTT69 vous propose de mieux comprendre le langage de nos directeurs !

langageETC :  Qu’importe l’heure  de la journée ou l’info a marteler aux agents, la seule chose a faire comprendre aux personnel c’est : Ecoute Ton Chef

 Cadence : Plus tu vas vite plus t’es rentable et  moins tu vas vite  moins t’es rentable et plus t’es inapte à faire le métier pour lequel la Poste t’a embauché.

 ESC : Tandis que les clients, notamment nos aînés, déplorent l'absence de chaises dans les guichets esc notons qu'il en va de même pour les agents dont très très peu se servent des pourtant si bien pensés sièges "assis debout" … Problème pour le personnel: dès qu'on s'y assoit, un cadre nous invite à nous en lever soit pour "rempoter" les rayons soit pour aller à la rencontre du prochain client ou encore nettoyer les espaces (!!!) ….ESC = Espace Sans chaise !!!

Sécabilité : Mot introuvable dans le dico. Ce terme provient trés surement d‘un cerveau gavé à la productivité et adepte du travailler plus … pour travailler plus

Fléxibilité : Tu aimes la gymnastique et les exercices de contorsion ? Alors demande une mobilité sur le Labo de Lyon 03 et tu decouvriras la flexibilité sur ta position de travail. Testée au préalable sur des cobayes, tu te verras proposer un super poste de facteur... en mixte bien sûr !!

Productivité : Si tu entends ce mot dans la bouche de ton directeur…Sauve toi !!! Ton emploi est menacé !!!

 

 

Repost 0
15 juin 2011 3 15 /06 /juin /2011 13:00

qu'ont t'il supprimé copie   Ils ont ou vont subir le rouleau compresseur  de 2011 :  Vaulx en Velin, Corbas, Dardilly, Givors, Lyon 07, Thurins, St Symphorien d’Ozon, Villeurbanne,Rilleux, Caluire, St Genis Laval , St Fons, Lyon 09 , Villefranche , Venissieux , Marcy l’Etoile ….

 

Quel est donc ce mal chronique dont souffrent nos dirigeants  ?  Quand nous leur faisons part de la souffrance au travail des agents due aux réorganisations permanentes, ils semblent ne pas entendre ou ne répondent pas à nos interpellations ! Quand nous essayons de rentrer en communication avec eux par divers moyens, nos interlocuteurs  semblent ne pas nous comprendre et font preuve d'une indifférence totale !   C'est pourquoi nous lançons un appel à tous les postiers: aidez-nous, s'il vous plaît, à trouver le remède qui permettra la guérison de nos dirigeants face à ce mal quotidien qu'est l'indifférence à la souffrance des agents !

autruche 

 Notation, promotion....la Poste ne peut pas faire ce qu’elle veut ! En 2007 l’ex-directeur d’établissement de St Symphorien d’Ozon (qui expérimentait à l’époque les nouvelles procédures RAP) attribuait une promotion à son fils étudiant qui ne travaillait que les samedis. Des agents titulaires pour certains depuis 20 ans demandeurs du I.3 se voyaient écartés de la promotion. Pour justifier son choix et enfoncer son personnel, le directeur « fort de ses supers pouvoirs » n’a pas hésité ensuite à allumer certains agents non promus lors des notations en outrepassant la procédure. A l'époque un militant SUD décide de saisir le tribunal administratif et d’attaquer la décision de la Poste quant à sa notation.

En Mars 2011 le tribunal administratif de Lyon rend son verdict et annule la notation de 2007. La Poste doit refaire l’entretien d’appréciation. Cette décision est une nouvelle preuve des dérives d’abus de pouvoir de certains directeurs d’établissement engendrés par les procédures RAP où le choix des promus se fait unilatéralement par le directeur.

 

PIC Ain Rhone  :   73 % des agents  de la PIC  sont mécontents de leur horaire en nuit. Pourcentage identique  en ce qui concerne leur roulement.  Pour mémoire, en 2008 date d’ouverture de la PIC qui, dixit la boite,  devait en outre enlever la pénibilité au travail pour justifier la suppression de la prime du même nom.  Jusqu'en 2008,les agents de nuit travaillaient en 2 nuits sur 4, à raison de 11h par vacation. Puis vint l'heure des PIC, passages en 4 nuits sur 7 avec pour conséquences en moyenne 54 nuits de plus par an, soit 108 fois le trajet maison/boulot en plus et 108 risques de plus d'avoir un accident de trajet. 108 fois où les agents prennent leur voiture, augmentant ainsi les rejets CO2 dans l'air. Pour une entreprise qui communique sur l'emploi de véhicules électriques en ville, de voitures au gaz et organise des stages d'éco-conduite, chacun appréciera !!!

  SUD Versif69-v02

Facteurs sévices plus dispo dans tous les bureaux !  Licenciement pour inaptitude professionnelle, suppression de la prime facteur d’avenir, contrôle sauvage devant les usagers des véhicules des facteurs, installation de caméras dans les centres avec écran de contrôle dans les bureaux des directeurs (si toutefois il ont du temps a perdre)…ce service  est dispo dans tous les bureaux !!!

 

La BIP du mois ! Comment faire pour que des personnes soient motivées pour travailler à la Poste ou demander une mutation dans le Rhône ? Puisque le Poste ne veut pas embaucher tous les CDD qui galèrent chaque jour sur les tournées, nous proposons  au service de COM de la Poste de faire comme à l’instar des jeunes UMPistes un LIPDUB (vidéo promo) avec notre équipes dirigeante en tournées sur la chanson à bicyclette...tous ensemble pour sauver la Poste !

 

Brèves de tournées !!!

- Un facteur à été flashé à 1800 lettres à l’heure ! Le chauffard à été immédiatement interpellé et félicité par son directeur pour son excellente cadence.

- 9 centièmes de seconde !!! C’est le temps de synchronisation qu’il a fallu lors d’un CTP au mois de  mars aux 7 membres de la Poste pour valider l’organisation de  Dardilly… une synchro «presque parfaite»…

- Cacahuètes, chouchous, demandez! C’est sûrement ce que vous entendrez sur les plages cet été (pour ceux qui ont de la chance de se payer des vacances). Mais c’est aussi ce que l’on entend et ce que proposent en permanence nos directeurs en réponse aux revendications du personnel.

sudversif 69 n°2

 

Repost 0

Présentation



Créé par les militants SUD PTT 69, ce blog a pour objectif d'informer les postier-es du Rhône de leurs droits, actions, lutte et infos dans leurs bureaux. Vous trouverez aussi un guide pratique, des tracts informatifs....Vous pouvez réagir et laisser vos commentaires sur les articles publiés. En vous inscrivant a la newsletter vous pourrez recevoir toutes les infos et mises à jour du blog.
Pour faire vivre ce blog, il est indispensable que chacun participe en envoyant ses informations, luttes, articles, billets d'humeur concernant leurs bureaux, leurs actions et leurs métiers et apporte suggestion et amélioration au blog.


Contact : blog@sudptt69.org

Recherche

Bulletin d'adhesion

Si vous n’aimez pas les syndicats en général, et SUD en particulier, n’allez pas plus loin...Pour les autres cliquez sur le lien bulletin d'adhésion SUD.

Contact

SUD PTT Rhône Ain Loire
128 rue du 4 Aôut
69100 Villeurbanne

Tel : 04 37 47 88 70
mail :
blog@sudptt69.org