Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 octobre 2009 1 26 /10 /octobre /2009 17:30

Suite à l’actualité dramatique à France Telecom, le ministre du travail a annoncé l’obligation pour les entreprises de négocier un accord sur le stress et la souffrance au travail.

Souffrance au travail, stress, réorganisations....
Depuis plus de deux ans, les réorganisations s’enchaînent les unes après les autres, engendrant pour le personnel des conséquences assez dramatiques : instabilité, avenir incertain sur leur emploi, rallongement des trajets... Et ces réorganisations ont bien sûr des conséquences directes sur la santé des personnels. Une expertise sur la DOTC en Haute Savoie l’a d’ailleurs confirmé.
Ce qui se passe actuellement à France Telecom devrait largement alerté nos directions, mais certaines continuent à nous sortir le même discours qu'a tenu l'ex-entreprise publique.

Le management également
Au moment où la direction de La Poste veut élaborer une charte du management, elle devra sérieusement se pencher sur celui de certains cadres. De plus en plus d'agents craquent sous la pression d'un encadrement qui leur demande de plus en plus, fixant des objectifs inatteignables, alignant des sanctions disciplinaires pour un oui ou pour un non.

Un changement radical
Comme dans beaucoup d'entreprises, ce n'est pas un simple changement d'attitude ou des chartes/accords sans lendemain qui auront une réelle efficacité sur ce problème. C'est bien à la fois la politique commerciale de La Poste, le management et les réorganisations sans fin qui provoquent les dégâts chez le personnel. Ce n’est pas de discussions dont nous avons besoin, mais d’actes concrets.

Pour SUD PTT, la question de la souffrance au travail doit
être abordée rapidement. Mais c’est sous un angle plus global, car c’est bien la politique de la Direction de La Poste qui est en cause, que cela soit sur l’organisation du travail, le commercial ou le management. C’est sur cet axe que SUD PTT portera ces revendications.

Voir le tract

Repost 0
16 octobre 2009 5 16 /10 /octobre /2009 10:27

Le 14 octobre 2009, lors d’une réunion de négociation pour l’élaboration d’un protocole d’accord relatif à l’élection des représentants des salariés au conseil d’administration de STP(filiale du groupe La Poste chargé du traitement de la Presse), son directeur général en personne, M. Sentis a refusé la présence des deux représentants de la section SUD de l’entreprise sans même fournir une seule explication.

La Poste démontre l'acharnement qu'elle met à vouloir empêcher le syndicat SUD à s'exprimer dans l'entreprise.
L’inspection du travail a été saisie par la fédération SUD-PTT.....


Repost 0
16 octobre 2009 5 16 /10 /octobre /2009 09:52

Le jugement du Tribunal de Grande Instance (TGI) d’Evry va faire date. Non seulement il condamne La Poste dans sa tentative d’imposer des régimes de travail sans accord, mais il affirme clairement que seul l’accord cadre sur l’aménagement du temps de travail à La Poste de 1999 est applicable. Modulation, annualisation du temps de travail et autres délais de prévenance devraient donc être renvoyés dans les poubelles de l’histoire au profit d’organisations cycliques ou des 35 heures par semaine...

La Poste condamnée !
Le juge d’Evry a condamné La Poste de l’Essonne suite à une action de SUD POSTE 91 à laquelle s’est joint FO COM 91. A Juvisy (Essonne), la Direction après avoir attendu 15 mois pendant lesquels elle n’avait trouvé aucun signataire sur un accord Facteur d’Avenir, avait imposé un régime de travail sur 4 semaines, sans accord. Elle se pensait protégée par un décret de novembre 2008 qui permet aux patrons d’imposer un régime de travail allant jusqu’à 4 semaines lorsqu’ils n’arrivent pas à trouver de signataires sur un accord.
Le tribunal nous a donné raison en déclarant ce régime de travail « illicite ». Il fait « interdiction à La Poste de poursuivre l’application de ce régime de travail ». Ce jugement est plus qu’important puisque depuis des mois, La Poste use et abuse de cette menace de « scénario imposé » pour mieux faire passer ses organisations dans tous les services de La Poste.
Ce genre de manoeuvre est utilisé partout, certains syndicats n’hésitant pas à utiliser les mêmes peurs de scénarios imposés pour justifier leur signature !!!

L’accord Cadre de 1999 (35 heures à La
Poste) toujours en vigueur !
Bien sûr le TGI d’Evry a donné de longues explications dans son jugement. La base même de sa décision repose sur le fait que « l’accord du 17 février 1999 (relatif à l’aménagement du temps de travail à La Poste, ndlr) est toujours en vigueur et qu’en conclusion la mise en oeuvre d’un régime de travail cyclique nécessite la conclusion d’un accord collec - tif ».
Les directeurs et directrices clament que seule la nouvelle loi du 20 août 2008 s’applique désormais dans tous nos services et qu’ils peuvent donc annualiser le temps de travail, le rendre modulable ou utiliser des délais de prévenance d’au moins 7 jours pour modifier nos jours de repos ou nos horaires. Le TGI d’Evry, vient rappeler tout le monde à l’ordre ! Non, non et non dit en résumé, le jugement... Tout cela n’est pas possible car il existe encore à La Poste un accord sur le temps de travail... un « accord cycli - que ». Et paradoxe de l’histoire, c’est justement la Loi du 20 août (article 20) qui a rappelé cela : les accords qui lui sont antérieurs restent en vigueur tant qu’ils ne sont pas dénoncés !

Le CYCLE, c’est comme le VÉLO, une fois qu’on connaît, on ne l’oublie pas !
Le cycle, c’est ce que l’on connaît dans nos services depuis....au moins les 35 heures : une organisation de travail sur plusieurs semaines qui se répète à l’identique d’une fois sur l’autre. Impossible de modifier les ARTT, les horaires ou les durées journalières de travail.
Une organisation qui permet de « planifier sa vie » (enfants, sport, repos ou rendez vous !) sans mauvaise surprise. Un cauchemar pour La Poste qui ne pense elle, que par la modulation ou l’annualisation du temps de travail. Pas étonnant que nos dirigeants aient oublié l’organisation cyclique du temps de travail (certains directeurs ont même été jusqu’à dire que le cycle était devenu IMPOSSIBLE !!!)

Le juge d’Evry vient de remettre les compteurs à zéro ! Non seulement, le cycle est possible, mais il est même la seule alternative aux 35 heures par semaine. Le TGI rappelle clairement qu’il n’y a aucun autre choix: soit La Poste trouve des signataires sur la base d’un accord cyclique, soit elle ne peut appliquer que les 35 heures par semaine.

Signer est un leurre !
Ce jugement confirme tout ce que SUD explique depuis des mois et des mois : la Poste doit se conformer à l’accord cadre de 1999 dans toutes les organisations... Nous avons levé le voile du mensonge dans lequel se drapait nos dirigeants, reste à transformer l’essai ! Pour cela, il faut que les organisations syndicales qui signent des accords locaux ou départementaux instaurant la modulation, regardent d’un peu plus près ce qu’on leur présente !En signant des accords qui introduisent la modulation, l’annualisation et autres délais de prévenance, les organisations syndicales signataires font rentrer par la fenêtre ce que La Poste ne pouvait faire passer par la porte ! Le juge vient de le réaffirmer avec force ...
La référence, en matière d’organisation du travail sur plusieurs semaines reste l’oraganisation par cycle. Ces accords introduisant la modulation ou l’annualisation sont illégaux car ils rentrent en contradiction avec le cycle seul organisation possible à La Poste.
En refusant cette entourloupe et en faisant front commun pour la présentation d’accords cycliques, les syndicats pourraient imposer à La Poste un autre type de fonctionnement ! C’est en tout cas ce que propose SUD ! En dénonçant les accords récemment signés (facteur d’avenir, modulation ou annualisation au grand public), les signataires pourraient demander la rédaction de nouveaux accords, respectueux des droits des agents en revenant à cette fameuse organisation cyclique. Bien sûr, La Poste a compris l’enjeu de ce jugement. Elle annonce donc qu’elle va faire appel..., histoire de gagner du temps pour continuer à passer ses restructurations.

SUD appelle à la mobilisation contre ce diktat du temps de travail aléatoire ! Partout, dans tous les services, il faut réagir, imposer l’organisation de travail cyclique, faire tomber les accords qui fonctionnent autrement, arrêter les suppressions d’emplois et garantir le respect des horaires ainsi que le paiement de la moindre heure supplémentaire effectuée ! C’est cela se faire respecter. C’est cela garantir un service public irréprochable, ce que plébiscitent les usagers contre les tenants de la privatisation... La Poste a perdu.. reprenons la main !

Voir le tract
Voir le jugement d'Evry

 

 

Repost 0
6 octobre 2009 2 06 /10 /octobre /2009 09:27

La votation sur le changement de statut de La Poste est un véritable succès avec 40559  de votante-s dans le Rhône et  2,2 millions de votant-es en France. Fort de ce succès et du refus exprimé par la population, le gouvernement multiplie les mensonges et le mépris à l’égard de l’initiative et des votant-e-s. Il doit retirer son projet de loi et organiser un référendum. La mobilisation doit s’amplifier, les syndicats et les comités doivent proposer très vite de nouvelles initiatives pour faire plier le gouvernement.

Dans le Rhône : Du 28 septembre au 3 octobre, partout dans le Rhône, 40559  de votante-s se sont déplacés pour glisser un bulletin dans les urnes. Près de 98% ont exprimé leur refus de voir La Poste se transformer en société anonyme, première étape de sa privatisation.



    VOTANTS             OUI           NON
LYON 7852 2,00% 97,43%
INITIATIVES SYNDICALES 4814 2,64% 96,51%
VENISSIEUX 3050 0,98% 99,02%
VILLEFRANCHE 2762 2,86% 96,99%
GIVORS 2069 0,63% 99,03%
PAYS D'OZON 1703 1,29% 98,47%
VILLEURBANNE 1588 1,25% 98,57%
OULLINS 1440 1,25% 98,47%
VAULX EN VELIN 1111 1,55% 98,45%
BRON 1050 1,33% 98,57%
RILLIEUX 1044 1,53% 98,47%
PIERRE BENITE 1029 2,53% 97,08%
PAYS MORMANDAIS 943 1,59% 97,99%
MEYZIEU 901 1,75% 97,87%
FRANCHEVILLE 768 2,34% 97,43%
ST PRIEST 756 1,19% 98,54%
L'ARBRESLE 679 3,08% 96,92%
CORBAS 632 1,74% 97,52%
GRIGNY 471 1,27% 98,09%
DECINES 436 0,69% 98,13%
STE FOY LES LYON 432 3,72% 94,57%
CALUIRE 424 3,11% 96,95%
TARARE 423 0,95% 99,05%
ST FONS 399 0,50% 99,50%
CHESSY LES MINES 367 2,72% 97,00%
CONDRIEU 320 1,88% 96,84%
ST GERMAIN AU MT D'OR 318 1,57% 97,80%
MIONS 305 3,93% 95,41%
LA MULATIERE 274 1,82% 98,18%
VAUGNERAY 255 3,14% 96,86%
SOLAIZE 192 5,21% 94,27%
TASSIN 156 3,21% 96,79%
CANTON D'IRIGNY 121 1,65% 99,32%
SATHONAY 113 3,54% 96,46%
HAUTE RIVOIRE 35 0,00% 100,00%

En France : 2.2 Millions de votante-s se sont déplacé et 98% se sont exprimés pour le refus du projet de loi du gouvernement.

Le gouvernement Sarkozy continue de faire croire que le capital restera 100% public, qu’il n’y aurait aucun autre moyen de verser les 2,7 milliards qu’en ouvrant le capital, que La Poste cumule un déficit alors qu’elle fait des bénéfices depuis plusieurs années, qu’elle créée des emplois alors qu’elle en a supprimés 7389 en 2008, qu’il y a obligation par l’Europe d’ouvrir le capital alors que les directives européennes ne l’obligent pas...
Inquiet de ce succès historique, le gouvernement multiplie des communiqués mensongers discréditant le vote et méprisant à l’égard des 2,2 millions de citoyen-nes qui ont tenu à s’exprimer sur ce projet de loi, refusant que l’avenir du service public postal puisse se décider sans eux
.

Le comble c’est lorsque le gouvernement dénigre la votation citoyenne et son succès, qu’il dit qu’on ne va pas faire un “référendum à longueur de temps” et “qu’il n’y a pas franchement de quoi amener tout le monde aux urnes...” alors qu’un sondage révèle que 59 % des sondés jugent nécessaire d’organiser un référrendum sur l’avenir de La Poste.

La très forte participation dans les quartiers populaires et dans les zones rurales exprime le très fort attachement à La Poste et ses postier-es dans sa mission de service public sur tout le territoire. L’opinion publique n’est pas dupe et n’a pas la mémoire courte. Elle sait quoi penser des propos du gouvernement jurant qu’il ne s’agit pas d’une privatisation.

Face à un tel mépris de la direction de La Poste et du gouvernement, SUD PTT appelle à amplifier la mobilisation. Syndicats de La Poste et comités contre la privatisation doivent très vite proposer de nouvelles initiatives, manifestation nationale postiers et usagers, grève illimitée... pour empêcher qu’une minorité dans ce pays décide de l’avenir d’un grand service public.

                      Tous ensemble pour gagner contre ce projet !



Repost 0
27 septembre 2009 7 27 /09 /septembre /2009 12:08

Dates et lieux de vote dans le rhône :

 

COMMUNE JOURS HORAIRES EMPLACEMENT
BRON 03-oct. 09h - 12h Maison des sociétés
CALUIRE 03-oct. 09h - 12h Poste
CHASSIEU 03-oct. 08h - 12h Mairie ou Marché
CORBAS 28 sept au 02 oct 08h30 - 12h00/ 13h30 - 17h30 Mairie
03-oct. 09h - 12h Place du Costel
03-oct. 09h - 12h Zone commercial des Balmes
03-oct. 09h - 12h Zone commercial de l'Epi d'Or
COMMUNAY 30 – Sept 09h30 - 12H00 Marché
DECINES 03-oct. 08h30 - 15h00 Toboggan
30-sept. 08h30 - 12H00 Marché mairie
03-oct. 08h30 - 12H00 Marché Place de la Libération
PIERRE BENITE 03-oct.
Mairie
03-oct.
Maison des associations
03-oct. 09h - 12h Poste
GIVORS-GRIGNY

Mairie
GRIGNY 03-oct. 09h - 17h Mairie
L'ARBRESLE 03-oct. 08h30 - 12h00 Poste
28 sept au 02 oct 08h30 - 12h00/ 13h30 - 17h30 Mairie
LYON 1 03-oct. 09h - 12h Mairie
LYON 2 03-oct.
Poste
LYON 3 03-oct. 09h - 12h Mairie
LYON 4 03-oct. 09h - 12h Mairie
LYON 5 03-oct. 09h - 12h Mairie
LYON 7 03-oct. 10h - 12h Mairie
LYON 8 03-oct. 09h00 - 18h00 Mairie
LYON 9 03-oct. 09h - 12h Mairie
MEYZIEU 03-oct. 09h - 12h Poste
PIERRE BENITE 03-oct.
09h - 12h
Mairie
03-oct.
09h - 12h
Maison des associations
03-oct. 09h - 12h Poste
STE FOY LES LYON 01-oct. 10h00 - 12h00 Place Francois Milloud
03-oct. 10h - 12h Marché Mulatière
02-oct. 16h30 - 19h00 La Gravière av Limburg
03-oct. 10h - 12h Poste La Plaine
03-oct. 10h - 12h Poste Chavril
ST SYMPHORIEN D'OZON 02-oct. 09h30 - 12H00 Marché
02 oct 15h30 - 17h30 Poste
ST PRIEST 03-oct. 09h00 - 18h00 Mairie
TASSIN 03-oct. 09h - 12h Poste
03-oct. 09h - 12h Marché
TERNAY 03-oct. 09h30 – 12h00 Centre commercial des pierres
VAULX EN VELIN 03-oct. ? Mairie
VENISSIEUX 03-oct. 09h00 - 12h00/14h00 - 17h00 Mairie
03-oct. 09h00 - 12h00/14h00 - 17h00 Foyer Vaillant Couturier
03-oct. 09h00 - 12h00/14h00 - 17h00 Salle Jules Guesde
03-oct. 09h00 - 12h00/14h00 - 17h00 Maison de quartier Darnaise
03-oct. 09h00 - 12h00/14h00 - 17h00 Foyer Debussy
03-oct. 09h00 - 12h00/14h00 - 17h00 Salle Ambroise Croizat
VILLEURBANNE 03-oct. 09h - 17h Centre Culturel


Repost 0
23 septembre 2009 3 23 /09 /septembre /2009 17:04
Les postiers et postières ont massivement fait grève mardi 22 septembre à l’appel de SUD, CGT, FO, CFTC et CFDT contre le projet de loi de transformation de La Poste en Société Anonyme. Malgré une très forte contre-information de l’entreprise publique pour vanter la nécessité de l’ouverture du capital, les postiers sont restés mobilisés avec 35 à 40 % de grévistes.
Un rassemblement a eu lieu devant la DOTC du rhône a 14 heures (photos ci dessous). Les militants ont ensuite manifestés jusqu'a la préfecture ou une délégation a été reçu.


Ce projet est un pas supplémentaire vers une privatisation du premier service public de proximité, contrairement à la communication faite par le gouvernement et la direction de La Poste. Les expériences de France Télécom, ou d’EDF et GDF montrent que les paroles se voulant rassurantes n’ont rien à voir avec la réalité, et que le « 100 % publique » ne résiste pas au temps !
Les grévistes ont protesté contre les milliers suppressions d’emploi intervenues dans les 6 premiers mois de l’année 2009, l’accélération des réorganisations qui dégradent leurs conditions de travail et la fermeture de milliers de bureaux de poste sur le territoire.
Cette grève est un premier coup de semonce avant le passage du projet de loi au parlement. SUD PTT proposera de nouvelles mobilisations dans la durée au personnel et aux autres organisations syndicales pour obtenir le retrait pur et simple du projet.

Dans l’immédiat, SUD PTT appelle les postières et les postiers à participer massivement à la consultation populaire sur le projet de loi du gouvernement organisée le 3 octobre à l’appel de plus de 60 organisations dans plusieurs milliers de communes.

La Poste est un bien public. Elle doit le rester !

voir les photos de la manif de Lyon
Repost 0
20 septembre 2009 7 20 /09 /septembre /2009 16:40

La population doit pouvoir se prononcer sur la privatisation de la Poste par une consultation populaire.


Le Président de la République n’a pas répondu aux interpellations du Comité National qui l’appelle à organiser un référendum sur le service public postal.

Réuni en assemblée plénière le 6 juillet 2009, le comité national contre la privatisation de La Poste, pour un débat public et un référendum sur le service public postal a choisi la date de la consultation nationale sur l’avenir de La Poste :

                      Elle se tiendra le samedi 3 octobre 2009



Les organisations signataires de l’appel pour La Poste s’engagent à tout mettre en œuvre pour la réussite de cette consultation.

                                         Voir l’appel des fédérations des élus
élus : Socialistes et Républicains, Communistes et Républicains, Verts et Ecologistes, de la Gauche Radicale et Républicaine, du Mouvement Républicain et Citoyen.

Organisée localement partout en France par les comités locaux et collectivités partenaires de l’action du comité national, cette consultation pourra se tenir dans les mairies comme devant les bureaux de poste, dans la transparence et la démocratie pour que chacun ait une chance de se prononcer sur le projet de privatisation de La Poste.

  Pour voter, participer ou organiser un vote dans votre région rendez-vous sur le site
www.appelpourlaposte.fr

Repost 0
11 septembre 2009 5 11 /09 /septembre /2009 11:40

Le projet de loi sur le changement de statut de La Poste est passé en Conseil des Ministres, le mercredi 29 juillet. Face à l’obstination du gouvernement, SUD PTT réaffirme sa volonté de tout mettre en oeuvre pour faire échec à la privatisation de La Poste.



Prétextant le devoir de se donner les moyens d’affronter l’ouverture totale à la concurrence, le gouvernement souhaite continuer le processus de modernisation de la Poste.
Celui-ci doit passer par la liquidation du statut d’établissement public. Le gouvernement promet que la Poste restera une entreprise publique dont la totalité du capital social sera détenu par l’Etat ou des personnes morales appartenant au secteur public.
Tout le monde connaît ce genre de promesses, particulièrement les usagers et personnels de France Télécom, EDF ou GDF.

SUD s’oppose à cette privatisation
La société anonyme à 100 % publique est une mystification !

Pour maintenir les missions de service public de La Poste et garantir les droits des postiers, l’unité syndicale doit reposer sur des objectifs clairs : le refus du changement de statut de La Poste et le retrait du projet de loi.

Le Comité National contre la Privatisation, réuni le 24 juin 2009, a réaffirmé son opposition totale à toute forme de privatisation de La Poste. Il entend porter le débat sur la place publique. La population a son mot à dire !

A travers les réseaux des comités locaux, qui rassemblent militants associatifs et syndicaux et membres des conseils régionaux, généraux et municipaux, pour une large consultation nationale, dans la transparence et la démocratie, dès les premières semaines de l’Automne.

Voir le tract grève du 22 septembre...
Voir le journal des agents financiers ...

Repost 0
28 août 2009 5 28 /08 /août /2009 11:36

Dans un contexte économique dégradé qui impacte beaucoup les secteurs du courrier et du colis, les résultats semestriels de La Poste sont conformes à ceux attendus. Le chiffre d’affaires est en baisse de 2,5 % et le résultat d’exploitation s’élève à 453 millions d’euros.


A quelques semaines du débat parlementaire sur le statut de l’entreprise, ces comptes révèlent deux événements majeurs : l’accélération du désengagement de La Poste concernant la présence territoriale et l’augmentation brutale des suppressions d’emplois.

Chaque jour, moins 3 bureaux ...

Le nombre d’agences postales communales et de relais de poste commerçants s’élève au 30 juin 2009 à 6 145. Cela représente donc la fermeture de 485 bureaux depuis le début de l’année. Il s’agit d’une accélération du désengagement de l’entreprise publique des zones rurales ou des quartiers jugés insuffisamment rentables. Depuis juin 2006, nous assistions à la fermeture de 343 bureaux par semestre (il existait 4 428 agences postales communales et relais poste commerçants au 30 juin 2006). Dans ces conditions, on ne s’étonnera pas des files d’attente dans les bureaux de poste qui effectuent toutes les prestations !

... et moins 42 postiers !

La situation de l’emploi est tout aussi catastrophique, avec 7 416 emplois détruis en 6 mois, soit autant que le nombre de suppressions d’emplois enregistré pour toute l’année 2008 ! Une situation pour le moins paradoxale au moment où les dirigeants de La Poste réaffirment leur participation au « plan de relance » !

Ces évolutions ne sont évidemment pas étrangères au projet de changement de statut. Il s’agit, pour les dirigeants de La Poste, de préparer la mue l’entreprise publique en société anonyme.

La fédération Sud-PTT continuera d’œuvrer pour obtenir le retrait du projet d’une privatisation qui ne dit pas son nom. Pour cela, elle appelle les postier-es à faire grève et à manifester le 22 septembre et les usagers à s’exprimer pour la défense du service public en participant massivement au référendum organisée le 3 octobre par le comité national contre la privatisation de La Poste, pour un débat public et un référendum sur le service public postal.

Voir le communiqué

Repost 0
21 août 2009 5 21 /08 /août /2009 19:58

A l’heure où les salariés s’inquiètent de la privatisation, l’Expansion révèle que 30 directeurs de La Poste se pavanent désormais au volant de BMW Série 5.


Les cadres « stratégiques » de La Poste peuvent désormais disposer de BMW série 5 en guise de véhicules de fonction. Et comme nos responsables ne perdent jamais le nord, ils répondent que c’est un modèle qui pollue moins que les autres. (Dixit l’ancien directeur de la communication puis du développement durable aujourd’hui conseiller du président sur un blog où de surcroit il rappelle qu’il est aussi militant politique et syndical). Cherchez l’erreur...
C’est donc pour le bien de toutes et tous qu’une telle possibilité est offerte aux cadres stratégiques. On croit rêver.

On constate, en réalité, que nos dirigeants vivent “leur” crise de manière radicalement différente à la nôtre.

La fédération SUD PTT condamne cette décision provocatrice de la direction et exige une véritable politique de défense de l’intérêt public qui passe par le retrait du projet de privatisation et la mise en place de mesures sociales urgentes en direction des personnels de La Poste.


voir le tract

 

Repost 0

Présentation



Créé par les militants SUD PTT 69, ce blog a pour objectif d'informer les postier-es du Rhône de leurs droits, actions, lutte et infos dans leurs bureaux. Vous trouverez aussi un guide pratique, des tracts informatifs....Vous pouvez réagir et laisser vos commentaires sur les articles publiés. En vous inscrivant a la newsletter vous pourrez recevoir toutes les infos et mises à jour du blog.
Pour faire vivre ce blog, il est indispensable que chacun participe en envoyant ses informations, luttes, articles, billets d'humeur concernant leurs bureaux, leurs actions et leurs métiers et apporte suggestion et amélioration au blog.


Contact : blog@sudptt69.org

Recherche

Bulletin d'adhesion

Si vous n’aimez pas les syndicats en général, et SUD en particulier, n’allez pas plus loin...Pour les autres cliquez sur le lien bulletin d'adhésion SUD.

Contact

SUD PTT Rhône Ain Loire
128 rue du 4 Aôut
69100 Villeurbanne

Tel : 04 37 47 88 70
mail :
blog@sudptt69.org