Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 septembre 2011 2 06 /09 /septembre /2011 11:57

P1080052Lundi 5 Septembre, a été rendu le jugement concernant 15 postiers du département des Hauts de Seine. Le procès s’est tenu les 20 et 27 juin derniers devant le TGI de Nanterre.

La Poste est désormais coutumière du fait : pour faire passer restructurations et supressions d’emplois, elle multiplie pressions et sanctions disciplinaires à l’encontre des militants syndicaux qui organisent la riposte. Dans cette entreprise, le dialogue social est totalement inexistant, constat d’ailleurs partagé par l’ensemble des forces syndicales de La Poste. En fait de dialogue social, La Poste recourt systématiquement aux tribunaux, avec des moyens considérables : flicage constant des militants, huissiers sur de nombreux conflits, provocations dans le but de monter des dossiers à charge...

Une condamnation intolérable pour séquestration

Pour rappel, pour des faits de séquestration, les peines peuvent aller jusqu’à cinq ans de prison et 75000 euros d’amende. Dans le cas présent, le TGI relaxe 4 personnes et condamne les 11 autres à 1500 euros d’amende avec sursis et 500 euros de dommages et intérêts. Ce jugement est difficilement compréhensible car si la juge reconnait la séquestration elle condamne les prévenus à des faibles peines.. Cela rend le verdict totalement inacceptable, d’autant plus qu’aucun élément de preuve suffisant n’établit cette soi-disante séquestration. En conséquence, le jugement rendu est politique : il s’agit de criminaliser une fois de plus, l’action syndicale.

Ce verdict n’est pas anodin. Il se situe dans un contexte social très lourd, sur fond de plan d’austérité. C’est une nouvelle tentative d’intimidation du mouvement social, espérant ainsi museler toute forme de contestation.

Un appel nécessaire

Nous refusons cette décision de justice de classe. La fédération SUD PTT soutiendra tous les postiers qui feront appel du jugement.

P1080040P1080046P1080051

Repost 0
2 mai 2011 1 02 /05 /mai /2011 15:30

grain-de-sable.jpgBaisse du trafic, jusqu’à quand la direction niera-t-elle la réalité ?

La direction du Courrier a beau être démentie par les faits, elle n’en démord pas : elle a toujours raison. La baisse de trafic est inférieure à ce que la direction du Courrier avait prévu. La plupart des réorganisations anticipaient des baisses de trafic largement démesurées. Ce sont les factrices et les facteurs qui paient les pots cassés. La direction veut pourtant continuer à supprimer emplois et quartiers. Il faut que cela change...

Si tu ne rentres pas à l’heure, c’est que tu ne sais pas faire ton travail !

Si factrices et facteurs dépassent leurs horaires, pour la direction, ce n’est pas que les tournées sont trop chargées, c’est qu’ils font preuve d’insuffisance professionnelle (le calcul du temps de travail de la Poste étant incontestable !) ! La culpabilisation individuelle des agents est une vraie forme de harcèlement, une atteinte à la santé et ne fait que dissimuler la réalité...

La violence des réorganisations !

Il faut bien parler de brutalité et même de violence dans les réorganisations mises en place à la distribution. Il y a une façon de la direction de présenter les choses en complet décalage avec les réalités comme si son projet procédait d’une vérité «scientifique» incontestable, et ne pouvait donc être contestée...

Dardilly : 24 jours de grève et ils ont gagné !

Les factrices et facteurs de la PPDC de Dardilly (qui dessert Dardilly, Ecully, Limonest, et Champagne d’Or) dans le Rhône ont fait grève durant 24 jours. Au cours de ce conflit, la direction s’est d’abord préoccupée d’embaucher des intérimaires et de mettre en place un CTED avant de négocier. Les personnels de Dardilly ont gagné et leur victoire concerne tous les factrices et facteurs que ce soit sur le paiement des heures supplémentaires, le contrôle du temps de travail et la modulation du temps de travail, des questions au coeur des préoccupations et des revendications des personnels. Même si la direction de La Poste a soigneusement évité que cela puisse servir d’exemple pour les autres bureaux...

voir le tract complet

Repost 0
16 novembre 2010 2 16 /11 /novembre /2010 18:23

L’adhésion croissante à la contre-réforme des retraites se distingue des actions habituelles par une mobilisation impressionnante par sa durée, son unité, son ampleur, sa radicalité… et sa faculté à chercher, à essayer différentes formes pour être plus efficace. Une nouvelle journée de mobilisation unitaire aura lieu le 23 novembre. Les salariés doivent s’en emparer pour faire de nouveau entendre leur voix. Le mouvement contre la « réforme » des retraites a posé la question fondamentale du partage de la richesse produite. Cette question n’a pas été résolue.

Continuons ! Ensemble, ne lâchons rien !

 

  Rejoignez le cortege SUD-SOLIDAIRES

manif-copie-1

Manifestation à Lyon

Mardi 23 Novembre

Départ 11H30 Saxe Gambetta

(Installation avenue Jean Jaures)

 

Repost 0
7 novembre 2010 7 07 /11 /novembre /2010 22:42

Nous étions 22 000 sur Lyon ce samedi 6 novembre 2010 pour reclamer une nouvelle fois le retrait du projet de loi du gouvernement. Dans une ambiance toujours aussi joyeuse et survoltée, Solidaires a à nouveau montré sa determination face à un gouvernement dur de la feuille.

 DSCN0135.jpgDSCN0120.jpgDSCN0124.jpgDSCN0130.jpgDSCN0122.jpgspipDSCN0121.jpgDSCN0103.jpg

A l'arrivé place Bellecour, une centaine de manifestants de SUD et Solidaires ont continué à battre le pavé jusqu'à la place des Jacobins où les CRS les ont acceuillis dans le calme. Après un sit-in de plusieurs minutes le cortège a été escorté par les forces de l'ordre jusqu'à la place Bellecour.

DSCN0146.jpgDSCN0147.jpg

 

L'heure n'est pas à la résignation !!!

Alors que le gouvernement et la plupart des médias nous annoncent depuis des semaines la fin de la mobilisation, des actions de blocage et de solidarité sont menées dans tout le pays et les manifestations sont encore massives. Cette loi doit être abrogée. Nous refusons l’enterrement du mouvement après le vote de la loi.

 

le 23 on sera toujours et encore dans la rue

Repost 0
28 octobre 2010 4 28 /10 /octobre /2010 17:11

IMAG0268.jpgLa mobilisation du 28 octobre, avec 270 manifestations dans toute la France, est été de grande ampleur. Malgré le vote de la loi et les vacances scolaires, le refus d’une « réforme  » profondément injuste reste toujours aussi fort et le soutien de la population au mouvement social reste considérable. La multiplication d’actions multiformes, allant de la grève reconductible dans certains secteurs à des blocages ponctuels, montre la détermination d’un mouvement qui, malgré les rodomontades du pouvoir, ne s’en laisse pas conter.

Car le mouvement contre la « réforme » des retraites cristallise le rejet d’une politique mise exclusivement au service des plus riches et du patronat. Malgré la propagande gouvernementale, les salariés et la grande majorité de la population ont pris conscience que la question des retraites renvoie avant tout à la question du partage de la richesse produite et les jeunes ont compris que cette « réforme » va durcir les conditions de leur entrée sur le marché du travail et aggraver leur précarité.

Pour l’Union syndicale Solidaires, l’adoption de la loi par un Parlement aux ordres ne la rend pas plus légitime. L’iniquité de ce texte demeure et le vote du Parlement n’y change rien, la démocratie ne pouvant se réduire au vote des parlementaires et faire fi de la démocratie sociale. Le rajout, à la dernière minute, d’un amendement qui indique qu’une « réforme systémique », visant à introduire un système par points ou par comptes notionnels, serait discutée dès 2013, est l’annonce qu’une nouvelle régression sociale est d’ores et déjà en préparation.

Dans cette situation, il importe de ne rien lâcher et de poursuivre le processus de mobilisation engagé, qui articule rendez-vous nationaux et actions locales décidées quotidiennement dans l’unité : soutien aux grèves, blocages, rassemblements, initiatives de solidarité… Il est de la responsabilité des organisations syndicales de donner à ce processus une nouvelle impulsion dont la nouvelle journée unitaire de manifestations du samedi 6 novembre est une étape.

 

IMAG0269.jpgIMAG0270.jpg

Repost 0
22 octobre 2010 5 22 /10 /octobre /2010 20:03

72765_448362429794_619564794_5207467_3852713_n.jpgSarkozy joue l'inflexibilité et envoie les forces de police contre les blocages et certaines manifestations lycéennes. Les salarié-es des raffineries sont toujours en grève. Un peu partout, dans le privé comme dans le public, des salarié-es ont reconduit la grève. Rassemblements et actions de blocage unitaires se multiplient. Participons à ces actions et élargissons la grève. Décidons collectivement de nous mettre en grève à La Poste et à France Télécom. Pour SUD PTT et Solidaires, l'intersyndicale devait appuyer les mouvements en cours et appeler à une nouvelle journée nationale de grèves et de manifestations dès le début de la semaine prochaine. C'est ce qu'a défendu Solidaires lors de l'intersyndicale du jeudi 21 octobre.

Six journées de mobilisation massive depuis début septembre, 70 % de la population soutenant ce mouvement et pensant que le projet de loi sur les retraites est profondément injuste, et malgré tout un gouvernement qui s’entête et refuse toute réouverture du dossier. La question des retraites devient maintenant une question démocratique. Refus de toute négociation, débat accéléré, à l’Assemblée nationale d’abord, au Sénat maintenant, pour faire voter le texte avant les vacances scolaires, le gouvernement et le président de la République ont choisi le passage en force.

67770_448365294794_619564794_5207596_1902888_n.jpgFace à cet oukase, le mouvement actuel prend des formes inédites qui montrent une détermination intacte. Ces actions multiformes, allant des grèves reconductibles dans certains secteurs à des actions de blocage de dépôts de carburants, sont organisées partout de façon unitaire. Elles se combinent avec les fortes mobilisations d’une jeunesse qui refuse le destin sinistre que lui préparent les classes dominantes. Comme seule réponse, le gouvernement se cantonne dans le déni de la mobilisation sociale et accentue la répression.

Dans cette situation, l’intersyndicale a décidé d’appeler à deux nouvelles journées de mobilisation, le jeudi 28 octobre et le samedi 6 novembre. L’Union syndicale Solidaires aurait préféré une date plus rapprochée afin de ne pas laisser trop longtemps les salariés mobilisés au quotidien sans journée de centralisation nationale du mouvement. De plus, il est regrettable que le communiqué de l’intersyndicale ne soutienne pas nettement les actions décidées unitairement par les salariés à la base. C’est ce qui a amené Solidaires à ne pas signer le communiqué des autres organisations.

Pour autant, les mobilisations nationales unitaires sont des moments indispensables dans la construction et la consolidation du rapport de force face au gouvernement. C’est pourquoi Solidaires appelle à amplifier la mobilisation : élargir les grèves et les débrayages, renforcer les initiatives locales quotidiennes, se mobiliser massivement le 28 octobre et le 6 novembre. Solidaires engage ses adhérents et militants à participer activement à la construction unitaire de ces journées. Le gouvernement veut nous user. Unis et déterminés, nous pouvons l’emporter !

  Manifestation à Lyon

  Jeudi 28 Octobre 2010

10H30 Place Ambroise Courtois

(metro Monplaisir)

Repost 0
19 octobre 2010 2 19 /10 /octobre /2010 17:33

IMAG0247.jpgLa journée du 19 octobre a été un succès avec 277 défilés dans toute la France, un record historique, et une journée au moins équivalente à celle du 12 octobre avec 45 000 manifestants dans les rues de Lyon et 3,5 millions dans toute la france. Prolongeant les grèves reconductibles et les actions de blocage de l’économie dans un certain nombre de secteurs, cette journée montre que la détermination des salariés, des jeunes, des chômeurs et des retraités est intacte.

Sarkozy vient de le répéter "La France fera la réforme des retraites". Malgré des manifestations rassemblant plusieurs millions de salarié-es, malgré le désaveu massif de l’opinion publique, il refuse de retirer la réforme. Il prétend faire « notre bien » contre la volonté de l’immense majorité de la population. Sous prétexte de satisfaire les marchés financiers, il attaque nos retraites et la Sécu, il détruit les services publics, il bloque nos salaires...

Ce gouvernement n’écoute pas la population...

 Les provocations policières répétées, les réquisitions illégales de salariés, les menaces contre les grévistes, ne réussiront pas à entamer cette détermination.
Après le 19 octobre, décidons collectivement de reconduire la grève. Participons aux assemblées générales, manifestations et rassemblements interprofessionnels. Œuvrons au blocage du pays.

IMAG0242.jpgIMAG0246IMAG0250.jpgIMAG0244.jpgIMAG0239.jpg

 

Repost 0
17 octobre 2010 7 17 /10 /octobre /2010 17:58

IMAG0231.jpgPour la sixième fois en un mois, nous étions des millions dans la rue, ce samedi 16 octobre. La persistance de ce fort nombre de manifestant-e-s montre à quel point le projet de loi sur les retraites est rejeté par la population. Depuis une semaine de nombreux secteurs sont en grève reconductible Les manifestations se multiplient Les routiers rejoignent le mouvement ! L’intersyndicale appelle à une nouvelle manifestation le 19 octobre.

 

Rejoignons la grève reconductible jusqu’au retrait, c’est le moment d’y aller !

Lundi, marquera l’entrée en grève de nouvelles professions... et mardi l’ensemble des syndicats appelle à une nouvelle journée nationale de grèves et manifestations partout en France. La semaine prochaine sera extrèmement importante. Dès lundi, la grève doit prendre de l’ampleur ... nombre d’indications vont dans ce sens. La mobilisation continue, des secteurs en grève reconductible depuis le 12 octobre (SNCF, certains établissements de l’Education Nationale, des Finances, de la Culture, des entreprises du privé, toutes les raffineries de pétrole, énergie..).

IMAG0232.jpgLa jeunesse rejoint maintenant les manifestations et en organise elle-même ! Le gouvernement choisit l’épreuve de force : pour cela, il utilise la désinformation dans la presse et les violences policières en utilisant les flashballs contre les lycéens. Face à cette attitude, les manifestations, les blocages de zones industrielles et de certaines entreprises se multiplient sur les villes. Des assemblées générales interprofessionnelles se mettent en place.

  

Retrait du projet de loi ! 

L’heure est bien à étendre et généraliser la grève pour obtenir le retrait du projet de loi. Mercredi, le Sénat veut voter cette loi. Sur la base de quel mandat ? Celui donné par le Président de la république qui, il y a quelques mois, expliquait que « le report de l’age de la retraite n’est pas dans son programme » ?
Une autre solution serait de prendre en compte l’avis des millions de salarié-e-s qui s’opposent à la régression sociale.
Retirer ce projet de loi, puis négocier sur la base des revendications syndicales qui portent sur l’amélioration de la protection sociale, la lutte contre la pénibilité du travail et sa compensation, ... Voilà un mandat clair !

Frapper encore plus fort !

L’intersyndicale appelle à une nouvelle journée de grève et de manifestations ce mardi 19 octobre. Cela doit permettre aux salariés et aux secteurs qui n’ont pas encore rejoint la grève reconductible de renforcer le mouvement !

Partout, des Assemblées Générales doivent réunir le personnel pour décider collectivement la reconduction de la grève. SUD a déposé un préavis de grève illimitée afin de permettre la reconduction de la grève dès le 20 octobre ! Alors aux postiers de rentrer dans la lutte, pour gagner !

bellecour 

Manifestation à Lyon

Mardi 19 Octobre

Départ 10H00

Place Ambroise Courtois

(metro Monplaisir)

 

Repost 0
13 octobre 2010 3 13 /10 /octobre /2010 11:05

  

IMAG0225Plus de 30% des postières et postiers sont en grève ce 12 octobre et 45 000 en interpro dans les rues de Lyon. Une nouvelle fois après le 7 septembre et le 23 septembre, cela montre le maintien de l’opposition des personnels à une réforme injuste et inacceptable. De nouveau, ils ont rejeté le report de l’âge de la retraite à 62 ans (à 57 ans pour les bénéficiaires du service actif), le report de l’âge du taux plein à 67 ans, l’augmentation du taux de cotisation des fonctionnaires.

Les moyens financiers existent pour permettre le maintien de la retraite à 60 ans et l’amélioration du niveau des pensions. Il faut imposer un autre partage des richesses aux actionnaires et aux plus riches.

Face à l’obstination antidémocratique du gouvernement qui reste sourd aux aspirations du pays, il faut augmenter la pression et se donner les moyens de paralyser le pays. Pour faire céder le gouvernement, il est nécessaire de généraliser la grève.

C’est pourquoi SUD PTT appelle les personnels de La Poste à se réunir et à décider de la reconduction de la grève dès le 13 octobre et les jours suivants. Les appels à la grève reconductible se sont multipliés ces derniers jours dans l’ensemble des secteurs professionnels. SUD PTT appelle d’ores et déjà les personnels de La Poste à participer massivement aux manifestations du samedi 16 octobre. Toutes les actions de grève d’ici là ne pourront que renforcer ces manifestations.

 

A LYON

Manifestation Samedi 16 Octobre 2010

Depart 14H Place Jean Jaures

(metro debourg)

IMAG0223.jpg

IMAG0221.jpg 

 

 

Repost 0
8 octobre 2010 5 08 /10 /octobre /2010 10:26

IMAG0192Après les grèves et manifestations du 23 septembre et 2 octobre, les organisations syndicales ont adressé un ultimatum au gouvernement pour le 12 octobre. Il faut maintenant traduire en actes cet ultimatum, face au gouvernement qui campe sur ses positions, soutient les banquiers et les actionnaires contre les salarié-e-s.

Les journées d'action sont utiles pour faires monter la mobilisation, accroître le rapport de force, donner confiance à un maximum de salarié-e-s et montrer qu'on peut gagner car nous sommes nombreux en grève et massivement dans la rue.

Un mouvement reconductible est maintenant indispensable pour gagner. Cette grève généraliser est possible ....

 

Manifestation à Lyon

Départ 10 H30, Place Ambroise Courtois

 (metro monplaisir lumiere)

Repost 0

Présentation



Créé par les militants SUD PTT 69, ce blog a pour objectif d'informer les postier-es du Rhône de leurs droits, actions, lutte et infos dans leurs bureaux. Vous trouverez aussi un guide pratique, des tracts informatifs....Vous pouvez réagir et laisser vos commentaires sur les articles publiés. En vous inscrivant a la newsletter vous pourrez recevoir toutes les infos et mises à jour du blog.
Pour faire vivre ce blog, il est indispensable que chacun participe en envoyant ses informations, luttes, articles, billets d'humeur concernant leurs bureaux, leurs actions et leurs métiers et apporte suggestion et amélioration au blog.


Contact : blog@sudptt69.org

Recherche

Bulletin d'adhesion

Si vous n’aimez pas les syndicats en général, et SUD en particulier, n’allez pas plus loin...Pour les autres cliquez sur le lien bulletin d'adhésion SUD.

Contact

SUD PTT Rhône Ain Loire
128 rue du 4 Aôut
69100 Villeurbanne

Tel : 04 37 47 88 70
mail :
blog@sudptt69.org